Politicien immorale: déf. (sens économique)

Politicien immorale: Politicien qui gagne des faveurs politiques par l’endettement public, pour des services publics actuels.

Le fait est que l'endettement public ne sert pratiquement jamais à financer les investissements. Il favorise plutôt la consommation présente. La discipline enseigne donc plutôt que l'endettement public découle d'acheter des votes avec l'argent emprunté.

Les déficits et l'endettement reportent le fardeau fiscal sur les futurs contribuables qui ne sont pas représentés dans les choix publics courants.

Les déficits abaissent le prix des services publics, tel que perçu par les citoyens de la génération présente. Dans leur ignorance rationnelle, ils évaluent mal le fardeau fiscal futur qu'ils s'imposent et qui sera porté de toute façon par leurs descendants.

Inutile de rappeler enfin que ces derniers ne sont pas présents au moment où le déficit se pratique; ce qui en fait un instrument politique immoral.

La génération présente exprime en conséquence une demande exagérée de services gouvernementaux, que le politicien est trop heureux de combler.

En l'absence de contraintes constitutionnelles, les déficits deviennent un phénomène permanent.

Règle de bonne gouvernance:

Chaque génération devrait se développer sans pour autant nuire
à l’aptitude de la génération suivante à se développer elle-même.