Solde migratoire Ontario, Québec, États-Unis

Calculé pour 1 000 habitants et tenant compte de la migration interprovinciale et internationale, le solde migratoire total, est plus faible au Québec qu'en Ontario. Par contre, il est plus élevé qu'aux États-Unis depuis 2002. Alors que le solde pour 1000 habitants du Québec n'a pratiquement jamais excédé cinq annuellement, l'Ontario a déjà accueilli plus de 13 immigrants pour 1 000 habitants.

Solde migratoire totaux, juridictions choisies,1972-2008

Sources : Statistique Canada, tableaux 051-0001 et 051-0004, et OCDE pour le Canada et les États-Unis.

Source: Le Québec économique 2009, Démographie, Chapitre 4, p 86.

Notes : Le solde migratoire total est calculé ainsi : immigration moins émigration plus retour des émigrants. Pour le Québec et l'Ontario, il tient compte à la fois des soldes migratoires interprovincial et international.

En fait, la logique est fort simple la démographie suit la prospérité, si vous êtres une province, états ou pays qui est prospères vous n’aurez pas de problème de démographie, car l’immigration va compenser amplement, par contre si vous êtres peu prospères, nous seulement l’immigration ne pourra pas suffire, mais vos propres concitoyens risque de migrer dans une autre région, ce qui se produit effectivement au Québec depuis des décennies.

Examiner la courbe de l’Ontario, non seulement elle a reçu une force immigration d’étranger, mais en plus elle a reçu une forte migration interprovinciale.