Solde budgétaire (définition)

On connaît le truc de notre ministre Charest (valable aussi pour les anciens premiers ministres) avec ces supposément déficits zéro, il transfert la dépense directement sur la dette et miraculeusement cette dépense n’apparaît pas dans le budget, c’est pourquoi on se retrouve avec une mauvaise dette de 96 milliards (épicerie).

Par contre, il y a une méthode pour démystifier leur pirouette comptable, le solde budgétaire.

Le solde budgétaire

Lorsque ses dépenses totales pour l'année dépassent ses revenus, un gouvernement se retrouve en situation de déficit budgétaire. Autrement dit, son solde budgétaire est négatif. Si cette situation se répète, les déficits s'accumulent et forment la dette publique. Les deux notions sont donc étroitement liées.

Selon les données de l'Institut de la statistique du Québec, l'ensemble des administrations publiques au Québec se trouvaient en déficit budgétaire en 2007.

  Fédéral Provincial Local Régimes de retraite Consolidé
Revenus 46 233 75 857 19 811 10 339 129 684
Dépenses de programmes 30 119 56 942 19 197 8 849 115 107
Solde d'opération 3 699 8 846 542 1490 14 577
Service de la dette 7 366 11 366 1 318 0 20 050
Solde budgétaire -3 667 -2 297 -776 1490 -5 473
Source : ISQ, Comptes des revenus et dépenses du Québec, Édition 2008, mars 2009.

Selon les données de Statistique Canada, le gouvernement du Québec présentait en 2009 un déficit de 3 030 millions de dollars équivalent à 1,0 % de son PIB1.

 

Solde budgétaire 1989-2009 

Le graphique montre que les provinces canadiennes ont eu tendance à présenter une meilleure situation budgétaire que le Québec au cours des 20 dernières années.

Outre en 1999 et 2001, le Québec se trouvait en situation de déficit budgétaire selon le périmètre comptable des données de Statistique Canada (un périmètre différent s'applique à la Loi sur l'équilibre budgétaire auquel le gouvernement du Québec est soumis, je comprends il y a tellement de magouille dans le nôtre !).

Donc, pendant plus de 20 ans d’opération nous avons été en déficit pendant 17 ans, après on se demande pourquoi on a un déficit cumulé de 96 milliards (épicerie), même en recevant durant cette période plus de 121 milliards de péréquations.

Si on regarde cela froidement on s’est permis plus de 217 milliards de services, qu’on avait pas les moyens, belle gestion d’état !, pathétique …

Source: Le Québec économique 2009, Solde budgétaire, p.143 à p.145

1 Comme il s'agit des données du Système de gestion financière de Statistique Canada, il faut noter que les résultats présentés ici diffèrent des données du ministère des Finances du Québec en raison de différences de périmètre comptable et de certaines opérations.