Le maire Labeaume en a marre des vieux !

Mettez le texte dans un contexte global pour le Québec, quand tous les baby-boomers vont être à leurs retraites dans 5 à 10 ans.

Source : Le maire Labeaume en a marre des vieux, Actualité, p.12, Juillet 2010

«La ville de Québec a l'un des plus bas taux de chômage au pays, et le secteur technologique y a supplanté la fonction publique comme principal employeur. Mais le maire, Régis Labeaume, veut encore plus ! Sa vision pour l'avenir de la capitale n'est pas tendre à l'égard des retraités. Extraits d'une conférence présentée à Montréal ce printemps.

Québec est la ville la plus âgée au pays. Sa population est la deuxième au monde pour ce qui est de l'âge, après celle du Japon ! Des regroupements de l'âge d'or me disent : "Monsieur Labeaume, vous n'aimez pas les vieux !"

Que voulez-vous... Je suis sociologue.

Une ville qui vieillit s'appauvrit. C'est un fait mathématique. Les retraités dépensent ailleurs. Ils voyagent. Ils achètent rarement des chaises hautes ou des grille-pains. Ils utilisent beaucoup de services municipaux, gratuits de préférence. A la bibliothèque, ils veulent des livres, Internet, des DVD. Et des trottoirs bien déneigés. Faut que ça se paie, ces affaires-là. »

« Nous devons rajeunir la ville. C'est notre grand défi, et ce n'est pas un luxe, c'est une nécessité. On rajeunit pour s'enrichir. Parce qu'on a besoin de consommateurs. Un jeune couple achète une voiture neuve, un siège de bébé. Et les commerces qui prospèrent paient plus de taxes à la Ville ! »

« Toutes les décisions prises par la Ville doivent être en harmonie avec ces nouvelles valeurs. On ne construira pas la ville en fonction des gens de 53 ans. Mon directeur général, qui est très vieux, a 63 ans — c'est l'ancien ministre des Affaires municipales Alain Marcoux. Je lui dis: "Tu es trop vieux, ton jugement n'est plus bon." Le mien non plus n'est pas bon. » (Labeaume a 53 ans.)

« Ce qu'on veut à Québec, c'est un couple de 27 à 30 ans, avec un doctorat, un diplôme de la Polytechnique de Montréal, peut-être avec un enfant. Bilingue, trilingue si possible. Québec est trop blanche, trop homogène. »

«Quand les fonctionnaires me présentent un projet, je leur dis: "Pensez-vous que le couple va aimer ça?" Les fonctionnaires sont en train de virer fous à m’entendre parler du p’tit couple. Je les énerve.

  1. gravatar

    # by Keven Gélinas - 18 juillet 2010 à 09 h 22

    ca fait du bien a entendre, je suis loin d'ètre un fans de Labeaume depuis la derniere année et demi.
    Il a de bonne idée mais trop de dépense culturel selon moi...

  2. gravatar

    # by Le Gentil Astineux - 18 juillet 2010 à 09 h 52

    Quand tous les baby-boomers auront prit leurs retraites, Labeaume prendra la sienne et les autres suivront, car à chaque jour une génération meurt et à chaque jour une nouvelle génération nait.

    Il y a quelque chose qui cloche dans ce reportage. La ville de Québec a le plus bas taux de chômage tout en ayant la population la plus âgée,que tous les retraités voyagent et que tous les retraités achètent ailleurs!

    Il est vrai que la ville de Québec a le taux de chômage le plus bas malgré que sa population est la plus agée, mais c'est faux de prétendre qu'ils ne dépensent pas pour leurs petits-enfants. La génération des baby-boomers est loin d'être une génération d'égoïstes comme celles qui suivent.
    De plus, à qui pensez-vous les baby-boomers laisseront maisons, automobiles REERs et assurances en héritage ?

  3. gravatar

    # by Sylvie - 1 août 2010 à 09 h 38

    Si le maire Labeaume tient vraiment ces propos, il n'est qu'un pauvre con...

  4. gravatar

    # by Anonyme - 1 août 2010 à 11 h 35

    Heureuse de cet article. Dès la parution dans l'Actualité, j'ai rédigé cette lettre de protestation, Le Journal de Québec, Le Soleil, Québec Hebdo l'a twittée, même si je l'ai envoyée au maire il n'a jamais répondu.
    Monsieur le Maire,

    J'ai lu avec stupéfaction des extraits d'une conférence que vous avez prononcée à Montréal le printemps dernier et rapportés par L'Actualité dans son numéro de juillet.

    Que vous vous préoccupiez  de la démographie de la ville, j'en suis! Mais que vous vous permettiez  encore une fois de dénigrer une partie de ses citoyens, ceux qui y ont vécu depuis plusieurs années, qui y sont nés, y ont travaillé, payé leurs taxes et  que vous  récoltiez le fruit de leur travail et celui de vos prédécesseurs et que vous leur manquiez d'autant de respect, je n'en suis pas! Au moins vous admettez quelque part que votre jugement n'est pas bon parce que vous avez 53 ans. Le jugement n'est pas une question d'âge, monsieur le Maire, certains en ont, d'autres n'en auront jamais. Je vous laisse le choix de la catégorie dans laquelle vous vous classez.
     
    Vous êtez sociologue dites-vous. D'autres que vous qui sont des sociologues compétents et renommés traitent les aînés avec respect et reconnaissent leur apport à la vie citoyenne. Relisez donc Jacques Grandmaison et Fernand Dumont entre autres.
    Les retraités dépensent ailleurs: je n'en connais pas beaucoup qui vont ailleurs acheter leurs aliments, leurs vêtements, leurs médicaments, les objets d'utilité courante. Quand le grille-pain est brisé on le remplace. De plus ce sont eux qui font vivre les commerces de quartiers qui rendent une ville agréable à vivre et aident ainsi à maintenir les services de proximité. Ils n'achètent pas de chaises hautes mais des chaises roulantes et des triporteurs après avoir subi des fractures à cause des trottoirs en mauvais état et mal déneigés en hiver....Depuis 24 ans que j'habite le quartier St-Sacrement-Belvédère les mêmes bosses et trous m'attendent sur les trottoirs, à parts quelques rapiéçages quand c'est trop évident, rien ne se fait.
     lls utilisent les transports en commun pour lesquels ils paient et prennent des taxis pour lesquels ils paient. Une suggestion: plutôt qu'une école de rock vous n'avez pas pensé à la formation des chauffeurs de taxi selon le modèle de Londres? Connaissance de la ville et surtout éthique de la profession.
    Ils veulent des livres à la bibliothèque dont les services sont gratuits pour tous, les services internet sont utilisés surtout par les jeunes comme je pouvais encore le constater hier, eh oui! monsieur le Maire j'ai osé emprunter des livres. Ils vont au cinéma, au théâtre, au concert toutes activités payantes, au restaurant aussi... Ils payent des taxes sur les condos qu'ils habitent, taxes plus élevées que sur la résidence familiale qu'ils ont quittée. C'est leur choix et ils l'assument. 
    Ce qu'e vous voulez?  Des petits couples avec un doctorat de Polytechnique, un doctorat de l'Université Laval n'est pas valable? Alors comment évaluer votre diplôme en sociologie octroyé par cette université? Les petits couples vous soumettront d'autres types de demandes: terrains de jeux, loisirs, peut-être des livres eux aussi s'ils veulent ouvrir l'esprit de leurs enfants et ne pas les nourrir seulement de Red Bull pour en faire des survoltés. 
    Une anecdote en terminant: Un de mes petits-fils demandait à son père si l'adolescence est une maladie et si elle est contagieuse. Son père lui a répondu: "Non ce n'est pas une maladie mais on passe tous par là un jour". La vieillesse est comme l'adolescence, on y arrive tous un jour....
    Et voilà qu'au moment où je rédige cette lettre j'apprends que M. Bussières a été expusé du Conseil hier soir, vraiment rien ne vous arrête.

  5. gravatar

    # by Raymonde Giguère - 1 août 2010 à 11 h 38

    J'ai malheureusement oublié de m'identifier dans le message #4. Je me reprends:
    Raymonde Giguère, Québec

  6. gravatar

    # by Réal Campeau - 1 août 2010 à 22 h 16

    Monsieur Labeaume,
    Combien de personnes agées ( vieux comme vous dîtes...) travaillent bénévolement à l'intérieur de votre parti politique et ainsi vous maintiennent au pouvoir?