Assouplissement quantitatif = quantitative easing

Pendant la première étape, décidée suite à la faillite de Lehman, la FED a racheté environ 1500 milliards de dollars de titres émis par les agences hypothécaires et d'obligations d'Etat, essentiellement. Ces opérations ont cessé fin 2009, alors que la reprise économique semblait bien enclenchée.

Devant la crainte d'un enlisement déflationniste, la FED a donc décidé un second tour de 900 milliards d'obligations sur une période de 8 mois, afin d'injecter des liquidités dans l'économie.

Quel est le raisonnement économique ?

·         En achetant des obligations publiques, la FED émet des dollars en contrepartie, et injecte ainsi des liquidités dans le circuit économique, par l'intermédiaire des banques. Celles-ci devraient donc plus largement prêter aux agents économiques, particuliers pour la consommation, entreprises pour l'investissement.

·         De plus, ces achats de titres font baisser les taux à moyen et long terme, augmentant ainsi l'incitation à emprunter, et rendant les investissements plus rentables.

Deuxième canal de diffusion :

·         L'effet richesse. Une partie des fonds va être utilisée pour acheter des titres financiers, augmentant ainsi la valeur du portefeuille des épargnants, qui pourra être dépensée.

·         Par ailleurs, l'augmentation de la base monétaire est destinée à lutter contre les tendances déflationnistes, et à recaler les anticipations inflationnistes à moyen terme sur un niveau proche de 2%.

Excellent vidéo interactif du Financial Times sur la notion de quantitative easing.

Quantitive Easing

Utiliser le choix :  QE theory explained

 
 

 

US Quantitative easing

 
Politique monétaire contestée

Politique monétaire contestée
 
FED under fire

 

  1. gravatar

    # by Anonyme - 28 décembre 2010 17:52

    Wow this is a great resource.. I’m enjoying it.. good article