Radio-Canada, belle transparence !

Radio-Canada a déjà quatre source revenus: un 1.1 milliard provenant du Parlement canadien, l’argent des fonds des nouveaux médias du Canada, de l’argent découlant du CBC news network et de RDI (dont plusieurs suspecte être utilisé afin financer le CBC News Service) et des fonds provenant du Fonds pour l’amélioration de la programmation locale, mis ensemble le financement s’élève à 1.3 milliard.

Donc, M. les contribuables, vous débourser plus de 1.3 milliard d’impôts et de taxe pour Radio-Canada, et vous êtres incapables de savoir le taux d’absentéisme dans cette société d’État à cause qu’il serait préjudiciable aux intérêts économiques du Canada et à l’institution fédérale.

Bravo !, belle transparence.

Alors M. les contribuables qui travailler au noir, si Revenu Québec vous demande si vous avez d‘autres sources de revenus, vous n’avez juste à répondre, que vous être dans l’impossibilité de répondre, car ça serait préjudiciable aux intérêts économiques du Canada et aux institutions fédérales.

Rien d’autres à ajouter!

Extrait de : Le taux d'absentéisme des employés de la télévision publique demeure inconnu, Brian Lilley, Agence QMI,24/11/2010 20h33

OTTAWA – L’absentéisme est un des principaux problèmes auxquels sont confrontés les employeurs de partout au Canada, mais la télévision publique (CBC/Radio-Canada) refuse néanmoins de dévoiler ses chiffres à cet effet pour l’année 2009.

Le stress, les problèmes de santé et l’équilibre travail-vie sont des enjeux majeurs pour les gestionnaires des secteurs public et privé. Des coûts importants y sont associés, en particulier lorsque les travailleurs prennent des jours de congé supplémentaires.

Un récent rapport montre que le nombre de jours de congé de maladie sans certificat a augmenté de 74 % entre 2001 et 2009, passant de 4,1 à 7,1 jours par employé.

Le nombre moyen de jours officiels de congé de maladie pour les fonctionnaires est passé de 12,1 à 16,9 au cours de cette période.

Selon Statistique Canada, les fonctionnaires prennent beaucoup plus de jours de congé de maladie que les autres travailleurs.

L’Agence QMI a fait une demande en vertu de la Loi sur l’accès à l’information pour obtenir les données sur l’absentéisme présentées au conseil d’administration de CBC/Radio-Canada pour l’exercice 2009-2010, qui s’est terminé en mars. La seule réponse reçue pour l’instant était majoritairement constituée de pages vierges.

Un document de 12 pages envoyé à l’Agence QMI se contente de mentionner que le conseil d’administration de la télévision d’État a examiné la question, soulignant également les mesures prises pour faire face à la grippe A (H1N1).

Les détails sur les taux d’absentéisme ne sont pas contenus dans le document envoyé.

Pour se justifier, CBC/Radio-Canada cite plusieurs exemptions en vertu de Loi d’accès à l’information, y compris que la communication des renseignements serait préjudiciable aux intérêts économiques du Canada et à l’institution fédérale.