Ils n’ont rien compris

Commentaire à la fin du carnet.

Extrait de : «Ils n'ont rien compris», dit Deltell, Sébastien Ménard, Le Journal de Montréal, 11/01/2011

Le chef de l'ADQ, Gérard Deltell, critique sévèrement la décision des commissions scolaires de consacrer un quart de millions de dollars à une campagne visant à redorer leur image.

«Ces gens-là n'ont rien compris, a indiqué M. Deltell au Journal. On se demande encore ce que ça va leur prendre pour comprendre que l'argent est là pour servir les intérêts des enfants, au premier chef, et non celui des corporations.»

Gérard Deltell reconnaît qu'un montant de 250 000 $ ne représente pas une somme «extraordinaire», parmi les milliards consacrés à l'Éducation.

Mais il croit que, localement, ce montant pourrait faire une différence en permettant d'embaucher quelques enseignants et professionnels, ou d'acheter des dictionnaires et du matériel pédagogique.

Directeurs d'école perplexes

Les directeurs d'école du Québec, eux, sont «perplexes» face à cette décision des commissions scolaires.

«Est-ce en faisant la promotion des commissions scolaires qu'on va faire réussir plus d'élèves? Est-ce que ça sert vraiment les élèves ? On veut nous faire croire que c'est essentiel, mais c'est du marketing institutionnel avec des fonds publics», tranche Chantal Longpré, de la Fédération québécoise des directions d'établissement d'enseignement.

Mme Longpré juge que cette dépense est tout aussi «déplacée» que le projet d'une commission scolaire de la Rive-Sud qui voulait se construire un siège social flambant neuf, il y a quelques semaines

Bien sûr, M. Deltell, ils n’ont rien compris, ils protègent leurs JOBS.

On devrait faire comme nos voisins du Sud, convertir les écoles publiques en écoles autonomes, au moins, on serait assuré que l’argent va pour l’étudiant pas pour les relations publiques.