Contrat de 175 millions $ pour Héroux-Devtek

Wow, bravo j’ai eu un contrat de 175 millions pour mieux me délocaliser.

Vraiment, qui est le dindon de la farce !

Nos manufacturiers canadiens  internationaux ressemblent de plus en plus à des coquilles vides.

Demandé à La Pocatière, s’il n’avait pas reçu le contrat du Métro de Montréal, dans quel état qu’il aurait été.

Le libre échange dans sa forme actuelle, détruit l’industrialisation des pays modernes, car l’objectif premier d’une multinationale est de faire le maximum de profit, pas d’avoir un esprit nationaliste.

Puisque nous sommes rendus à la deuxième phase de mondialisation (le savoir), les pays industriels perdre graduellement leurs secteurs manufacturiers, leurs centres de recherche, leurs IT …

Une vraie utopie dysfonctionnelle, une chance que les Américains font le sale boulot que nos politiciens canadiens ne font pas, ils savent que ce problème est TRÈS sérieux, et vont continuer de mettre la pression sur les Chinois pour qu’ils réévaluent le Yuan à la hausse, sans cela on risque d’exporter que de la matière première, et soyez assurer ce n’est pas la meilleure méthode pour devenir une province ou un pays prospère.

(Attention, le Mexique va aussi passer dans le tordeur).


Extrait de : Contrat de 175 millions $ pour Héroux-Devtek, Roos Marowits, Le Métro, 08 février 2011 19:25

MONTRÉAL - Le fabricant de produits aérospatiaux et industriels Héroux-Devtek (TSX:HRX) a annoncé mardi avoir décroché auprès de Bombardier Aéronautique un contrat de 175 millions $ qui pourrait permettre à l'entreprise de s'installer dans les pays à faible prix de revient.

La compagnie des environs de Montréal envisageait une telle chose, mais l'entente obtenue afin de fabriquer des composants structuraux pour tous les avions de Bombardier pourrait être le coup de pouce dont elle avait besoin, a estimé l'analyste Benoît Poirier, de Valeurs mobilières Desjardins.

«Compte tenu de sa visibilité croissante avec Bombardier, nous croyons que Héroux-Devtek a fait un pas de plus vers une expansion au Mexique», a-t-il écrit dans un rapport.

«Nous verrions une éventuelle expansion au Mexique comme une chose positive», a ajouté M. Poirier.

Le président et chef de la direction de Héroux-Devtek, Gilles Labbé, a quant à lui indiqué que l'entreprise continuait de se pencher sur une telle possibilité.

«Bombardier est l'un de nos plus importants clients, nous avons une bonne relation avec eux, mais il n'y a pas d'annonce au sujet du Mexique en ce moment», a-t-il déclaré en entrevue.

Dans le cadre de l'entente d'une durée de sept ans, Héroux-Devtek fabriquera plus de 300 composants de détails structuraux, notamment des longerons et des nervures d'ailes, des cadres de fuselage et d'autres composants structuraux complexes, pour les avions commerciaux et d'affaires de Bombardier Aéronautique (TSX:BBD.B), incluant les nouveaux appareils de la gamme CSeries et les LearJet 85.

L'essentiel du travail sera accompli à l'usine de l'entreprise dans la banlieue montréalaise de Dorval.

En vertu d'un contrat actuellement en vigueur, signé en 2008 et devant arriver à terme en 2012, Héroux-Devtek fournit déjà des composants structuraux à Bombardier.

M. Poirier a estimé que la nouvelle entente plaçait Héroux-Devtek en position avantageuse en ce qui a trait aux contrats qu'accordera éventuellement Bombardier relativement à ses programmes Global 7000 et Global 8000.

Héroux-Devtek a son siège social à Longueuil, en banlieue de Montréal, mais l'entreprise possède des usines au Québec, en Ontario et aux États-Unis. Elle fabrique entre autres des trains d'atterrissage pour les avions civils et militaires ainsi que des pièces de grande dimension pour le secteur industriel.

Bombardier représente de 20 millions $ à 25 millions $ des revenus annuels de Héroux-Devtek, qui se sont élevés à 320 millions $ l'an dernier.

Les actions de Héroux-Devtek ont terminé la séance de mardi à 8,18 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 56 cents, ou plus de sept pour cent, par rapport à leur précédent taux de clôture.


Extrait de : Pourquoi Héroux-Devtek monte à ce point, Richard Dufour, Le blogue de la bourse, 8 février 2011

Après avoir gagné 7% lundi dans un volume particulièrement élevé, l’action de l’entreprise de Longueuil fait un autre bond important mardi à la Bourse de Toronto.

Héroux-Devtek (HRX) a publié ses résultats financiers vendredi et quelques analystes ont bonifié leurs cibles lundi pour la prochaine année.

Aujourd’hui, une entente avec Bombardier (BBD.B) est annoncée. Voici deux réactions:

Benoît Poirier, Desjardins Valeurs Mobilières: «L’annonce du jour marque le renouvellement et le prolongement d’une entente avec Bombardier qui renforcit la relation à long terme entre les deux entreprises. Les contrats avec Bombardier comptent pour environ 10% des revenus chez Héroux-Devtek. Héroux-Devtek est maintenant bien positionnée pour soutirer des contrats pour les Global 7000 et Global 8000 chez Bombardier. L’annonce faite aujourd’hui sera un élément clé pour l’expansion des activités de Héroux-Devtek dans des pays où les coûts sont bas, comme au Mexique par exemple (où Bombardier est installée).

L’expansion potentielle de Héroux-Devtek au Mexique est un événement positif. En Bourse, il faut s’attendre à une bonne réaction puisque ça offre une meilleure visibilité au niveau des revenus.»

Cameron Doerksen, Financière Banque Nationale: «Ça ne change pas nos prévisions à ce stade-ci. Toutefois, la bonification de la relation avec Bombardier nous donne plus de confiance en nos prévisions.»