Le pourquoi de Québec Droite

Les audiences des blogues ne cessent de croître, à un rythme très soutenu et comme les blogues sont généralement spécialisés, le contenu des blogues a souvent l’avantage des médias traditionnels qui visent beaucoup plus large.

Pourquoi les blogues sont si populaires face aux sources traditionnelles ?  -ils sont vus comme plus indépendants, même s'ils sont souvent partisans

Québec Droite - Activité - 13-02-2011

Prenez l'exemple de Québec Droite, l'audience est en pleine progression, plus de 180 % en moins de deux mois, les gens sont avides d'informations, grâce au progrès technologique, le web, leur procure cette information.

Souvent, les vraies discussions sérieuses se retrouvent sur les blogues, contrairement aux médias traditionnels, qui doivent faire attention à leurs contenus pour ne pas offusquer leurs clients, l'exemple de ‘Tout le monde en parle' en est un exemple.

Examiner le contenu de ce blogue, les sujets sont traités avec beaucoup plus de profondeur que dans les médias traditionnels, car je n'ai aucun compte à rendre, pas de plan de carrière, pas d'annonceur pour me faire vivre, pas de groupe d'intérêt pour me faire influencer le contenu éditorial.

Certains exemples :

Démocratie : Au Québec dernière élection, 43 %  n'ont pas été votés, on aurait dû avoir un sérieux débat, pourquoi ils n'ont pas voté, peut-être que les gens ne se retrouvent plus dans ce mode de scrutin ?  Non aucun débat dans les médias, parce que si on commence à parler du mode de scrutin, on risque d'offusquer les politiciens.

Corruption : Pourquoi on n'insiste pas d'avoir un ‘recall' dans notre constitution, quand un ministre n'écoute plus son peuple, a non, je risque d'offusquer nos politiciens, ils risquent d’être imputables.

Fonds de pension : On sait qu'ils sont insolvables, il ne faut pas en parler, car je risque d'offusquer les syndicats.

Efficacité de l’État : Finies, la sécurité d’emploi, la permanence, l'ancienneté, encore un sujet tabou, je ne veux pas mettre les syndicats à dos, d'autant plus que mes employés sont syndiqués.

Mondialisation : Absolument pas, je risque de me mette à dos, les banques, les industriels, les politiciens et en plus mon propriétaire fait partie de la ‘gang' qui profite de la mondialisation, sujet totalement tabou.

À force d'être prudent sur tous les sujets, vous n'avez plus de contenu, vous faites juste du bruit, vous étalez l'information au quotidien, mais sans solution, parce que vous ne voulez pas offusquer personne, et c'est pour cette raison que les blogues haut la main vous dépassent, vous être aussi brillant que nous, mais votre prudence à ne pas offusquer personne, dilue le message, comme un plat sans saveur, car il manque des épices.

Comme vous avez pu le constater, mon blogue est surtout informatif, d'autres blogues sont des blogues d'opinions et les débats sont vigoureux, cette liberté de pensée est nécessaire et le Web le permet.

La position de Québec Droite dans sa publication est d'offrir des carnets qui donnent de bons exemples de bonne gestion d'État, ma position est relativement simple' Gérer l'État comme un bon père de famille' respecté sa population, ces créateurs de richesse et sa future génération.

Malheureusement, nos politiciens dans nos démocraties actuelles ont oublié ces principes de base ‘gérer l'état comme un bon père de famille', plus souvent ils sont contrôlés par les groupes d'intérêts.

La démocratie n'a pas été développée pour satisfaire des multinationales, des banquiers et des groupes d'intérêts, mais de travailler pour le bien-être de leurs peuples.

Une autre particularité de mon blogue, je traite le sujet dans un sens beaucoup plus large, je traite la gouvernance de l'État comme une entreprise, un entrepreneur qui a réussi normalement en affaires à une particularité, il travaille en synthèse, il regarde l'ensemble du problème et délègue s'il y a lieu.

Certains blogues vont parler seulement d'économie, moi, je vais parler d'économie, de démocratie, d'efficacité, de gouvernance et je les traite comme un ensemble de rouages que je dois assembler, et qui doive être synchronisé pour donner un bon résultat, à quoi ça sert de parler d'économie, si le gouvernement est corrompu ou dysfonctionnel.

Comme vous avez peu de temps, car la plupart des gens travaillent, ont des enfants, les amener à la garderie, soupers, aider les enfants à faire leurs devoirs et peut-être à la fin d'une journée avoir un peu de repos, alors je scrute pour vous des milliers d'articles, qui sont pertinents, et j'en retiens en moyenne 5 à 10 par jour.

Souvent les meilleurs articles se retrouvent sur les blogues, à cause de la liberté d’opinion, attention, je ne parle pas de blogue inconnu, mais aussi bien des économistes ayant des prix Nobel.

Ma méthode de travail est relativement simple, le matin, je passe en revue les nouvelles locales, si je considère qu'elle donne une valeur ajoutée, je la publie en carnet et j'insère des commentaires, s'il y a lieu.

Un travail plus compliqué que l'on le croit, surtout pour le Québec, comme le Québec ait en situation d'immobilisme depuis des décennies, les mêmes questions se répètent, et bien sûr les mêmes réponses se répètent. Ex : si on parle de l’abolition de la formule Rand, je peux vous trouver des articles de plus de 15 ans, qui seraient encore d’actualité.

Je pense qu'un chroniqueur économique au Québec pourrait facilement suivre l'actualité en faisant du simple ‘copier-coller' à 70 %,  dû à l'immobilisme du Québec.

Deuxième étape, je passe en revue l'actualité canadienne et dernière étape l'actualité internationale, l'Europe fusionne d'idée intéressante, pourquoi ?

À cause de la forte densité de la population et le nombre de pays souverains, tous des laboratoires vivants ayant expérimenté empiriquement différent modèle de démocraties et de gouvernance d'État.

C'est pourquoi, que l'on retrouve en Europe les meilleures démocraties.

En fait, c'est un travail de moine, durant la journée, je passe en revue multiple centaines de titres (magazines et blogues), lire des centaines d'articles et choisir en moyenne 5 à 10 articles qui donneront une valeur ajoutée au blogue pour la journée.

Par contre, toujours avec le même objectif : «Gérer, l’État comme un bon père de famille».

Il est maintenant quasi impossible de cloisonner le concitoyen dans l'ignorance rationnelle, l'avènement du Web, les groupes sociaux, les blogues sont tous des portes ouvertes sur la diversité d'opinions.

Dans un contexte où le public n'est pas satisfait du travail des journalistes, les blogues sont là pour rester, si vous avez peur de discuter de vrais problèmes et de trouver de vraies solutions sans tenter d'offusquer vos groupes d'intérêts, nous on prend très bien la relève !

Et le monde va certainement mieux s’en porter.

Q.D.


P.S. Si vous appréciez un blogue qui vous offre des carnets de bonne qualité et a besoin d’un coup de pouce, n’hésitez pas à donner un don, nous avons besoin de cette libre pensée du peuple et si vous avez peur d’une transaction en ligne, utiliser ‘PayPall’, justement il sert à cela.


13 Février 2010