Québec - Budget 2011 : Infrastructure

Cahier spécial : Québec - Budget 2011 : Réduction des investissements en infrastructure


Extrait de : Québec va réduire ses investissements en infrastructure, Martin Croteau, lapresseaffaires, 18 mars 2011 à 07h43

Le gouvernement investira l'an prochain un sommet historique de 9,6 milliards de dollars pour financer les travaux d'infrastructures, a-t-il annoncé dans son budget d'hier. Mais le vaste programme de mise à niveau, qui a permis au Québec de soutenir le choc de la récession, connaîtra son premier tour de vis l'année suivante.

Vive l’endettement.

À partir de 2012-2013, le gouvernement réduira graduellement l'enveloppe qu'il consacre chaque année à la construction et à la mise à niveau des routes, des hôpitaux et des écoles. Il retranchera 500 millions pendant deux années consécutives. La baisse sera plus graduelle par la suite.

Actuellement, les investissements publics génèrent à eux seuls 2,9% de l'activité économique de la province.

«Fondamentalement, on veut stabiliser les dépenses en infrastructures à 1,7% du produit intérieur brut (PIB), a expliqué le ministre des Finances, Raymond Bachand. C'est un niveau qu'on a déjà eu par le passé.»

En 2021-2022, le budget consacré aux infrastructures aura diminué à 8 milliards par année, selon les prévisions du ministre.

En 2007, le gouvernement a lancé un vaste programme pour remettre les infrastructures à niveau. Plusieurs observateurs estiment que les vastes dépenses qui ont accompagné le plan ont permis à la province d'éviter d'être frappée de plein fouet par la récession.

«Ç'a aidé beaucoup, constate François Dupuis, économiste en chef chez Desjardins. Il y a trois ou quatre raisons qui ont permis au Québec d'éviter la récession et c'en est une.»

Oui, M. le brillant économiste, surtout sur le dos de l’emprunt, une économie basée sur l’endettement se dirige directement vers un mur.

Mais la relance est déjà entamée, soulignent les experts. Et plusieurs estiment qu'il est grand temps que le secteur privé prenne le relais du gouvernement.

C’est drôle, je ne lis pas les mêmes chiffres que vous.

«Le plan d'infrastructure, on a utilisé l'investissement pour passer à travers la récession, souligne Sébastien Lavoie, économiste en chef adjoint à la Banque Laurentienne. Mais justement, il faut passer à quelque chose de plus soutenable.»

Enfin ! , celui-là est plus brillant que celui de Desjardins.

La diminution des investissements en infrastructure ne chambardera pas les projets qui ont déjà été annoncés. La construction du CHUM, le remplacement de l'échangeur Turcot et le remplacement des voitures de métro, par exemple, se poursuivront donc comme prévu.

Dépenses en infrastructures en milliards

(2010-2011: 8,9), (2011-2012: 9,6), (2012-2013: 9,1), (2013-2014: 8,6), (2014-2015: 8,4)


Les investissements du gouvernement

Dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2009-2014, le gouvernement investira 42,6 milliards de dollars sur cinq ans, soit une hausse de 831,3 millions de dollars par rapport au dernier plan, ou une croissance de 2,0 %.

En ajoutant la contribution des différents partenaires du gouvernement du Québec aux projets figurant au plan quinquennal, les investissements du Plan québécois des infrastructures 2009-2014 atteindront 56,2 milliards de dollars sur cinq ans.


Accélération importante des investissements pour soutenir l’économie

Ils s’établiront à 9,1 milliards de dollars en 2010-2011. Après 2010-2011, le niveau annuel des investissements sera graduellement réduit tout en demeurant compatible avec la Loi favorisant le maintien et le renouvellement des infrastructures publiques qui prévoit une enveloppe pour le maintien d’actif et la résorption sur quinze ans du déficit d’entretien.


Les investissements publics dans l’économie

Les investissements publics au Québec, y compris ceux du Plan québécois des infrastructures, d’Hydro-Québec, des municipalités et du gouvernement fédéral, ont atteint 6,3 % du PIB en 2009, du jamais vu depuis plus de 25 ans.

Et tout cela se fait par endettement.

En fait, les 13,6 milliards de dollars d’investissements prévus en moyenne en 2009-2010 et en 2010-2011 par le gouvernement dans son Plan québécois des infrastructures et par Hydro-Québec créeront ou maintiendront près de 100 000 emplois au Québec, soit 2,5 % des emplois totaux.


Table des matières

Québec - Budget 2010 - 2011

1.       Plus de revenus

2.       Limiter les dépenses

3.       Emploi et chômage

Québec - Budget 2011 : Déficit

Québec - Budget 2011 : Revenus

1.        Extrait de : Budget du Québec 2011: des hausses datant de 2010

2.        Extrait de : Budget 2011: combien de moins dans vos poches ?

Québec - Budget 2011 : Dépenses

1.        Croissance des dépenses de programmes en 2010-2011

Québec - Budget 2011 : Dépenses hors du périmètre comptable

1.        Voici les commentaires du vérificateur.

Québec - Budget 2011 : Service de la dette (Intérêts)

Québec - Budget 2011 : Dette Brute et déficits cumulés (dépense d’épiceries)

1.        Dette brute

2.        Déficits cumulés

Québec - Budget 2011 : Régime de retraite

1.        Le ratio cotisants et prestataires

2.        Le passif net au titre des régimes de retraite

3.        Le coût par année

4.        Déficit actuariel

5.        Perte actuarielle ?

6.        Pourquoi, nous n’avons pas un impact direct sur les déficits actuariels des fonds de retraite de la fonction publique ?

7.        La légitimité de ces fonds de retraite

8.        Les politiciens et médias sont absents du débat

9.        La réalité va nous rattraper

10.     Taxe de solidarité intergénérationnelle

Québec - Budget 2011 : Dette publique

1.        Selon l’IEDM

2.        Endettement collectif

Québec - Budget 2011 : Financement

1.        Diversification selon les échéances

2.        Cotes de crédit des provinces canadiennes

Québec - Budget 2011 : Réforme du RRQ

1.        Augmentation du taux de cotisation au Régime des rentes

2.        Bonification et réduction des cotisations en fonction de l’âge des requérants

3.        Nouveau crédit d’impôt pour les travailleurs de 65 ans et plus

4.        Mise en place d’un mécanisme d’ajustement automatique des cotisations

5.        Vers la création des régimes volontaires d’épargne-retraite

Québec - Budget 2011 : Gaz de schiste et droits miniers

1.        Raymond Bachand, ministre des Finances du Québec

2.        Extrait de : Budget du Québec 2011: hausse des redevances gazières

3.        Redevance

4.        Permis d’exploration

5.        Aide aux municipalités

6.        Inspection et évaluation

7.        Revenues des droits miniers

8.        Extrait de : Peu d'enthousiasme quant aux mesures pour le gaz de schiste

Québec - Budget 2011 : Une fraude intellectuelle

1.        P.Q.

2.        A.D.Q

3.        A.D.Q. et P.Q

4.        Québec solidaire

Québec - Budget 2011 : Déficit zéro dans deux ans

Québec - Budget 2011 : PME - Entrepreneur relève

Québec - Budget 2011 : Québec veut favoriser les exportations

Québec - Budget 2011 : Infrastructure

1.        Les investissements du gouvernement

2.        Accélération importante des investissements pour soutenir l’économie

3.        Les investissements publics dans l’économie

Québec - Budget 2011 : Lutte à l’évasion fiscale

Québec - Budget 2011 : Des compressions symboliques

Québec - Budget 2011 : Perspectives économique - horizon sombre