Résultat : Vivre sur le plateau

Il y a deux mois, j’ai fait un carnet : Vivre sur le plateau

Les gens normaux (donc, nous le peuple) s’opposent aux hausses constantes des taxes de la ville de Montréal.

À cause des politiciens irresponsables, toujours avides à garder le pouvoir, ont accordé aux employés municipaux de généreux salaires et avantages sociaux combinés avec des fonds de pension insolvables, pour garder supposément la paix syndicale, sur le dos bien sûr du contribuable, qui malheureusement ne croit pas que l’argent pousse dans les arbres.

Ajouté, une petite saveur de copinage politique (fusion, défusion) qui la rend la ville ingérable.

Devant cette mixture d’irresponsabilité politique, le peuple commence à se défendre et il est dans son droit.

Et si les politiciens ne veulent pas comprendre, c'est la tendance depuis six mois, on leur donne leurs 4 %.

Voici, le résultat de la pétition :


C'est ce lundi dernier (le 21 mars) que notre pétition On veut rester dans notre quartier a été déposée lors du conseil de ville de la Ville de Montréal. Nous sommes très fiers de vous annoncer que 5858 personnes ont signé, ce qui représente plus de 10% de participation des logements commerciaux et résidentiels de notre quartier.

Nous désirons remercier avant tout notre porte-parole Robert, qui, depuis janvier, a sillonné le quartier dans le but de faire connaître notre projet auprès des citoyens, nos élus, différentes organisations et médias. Merci aussi à Raymonde, Gaëtan, Gaëtan, Carole et Dominique pour leur implication dans la diffusion de la pétition et à tous les volontaires qui ont mis la main à la pâte.

Nous ne sommes pas seuls dans notre démarche. Des citoyens de Mile-End poursuivent leurs efforts auprès de la Ville de Montréal et la Société de Développement de l’avenue du Mont-Royal essaie de trouver des solutions pour soutenir les marchands de notre quartier.

Ce n'est pas terminé! Nous vous invitons donc à suivre les développements en cliquant sur notre section ABONNEZ-VOUS.

Encore une fois merci et à bientôt!

On veut rester dans notre quartier - 1

On veut rester dans notre quartier - 2