Comparatif des projets UMPS et FN

Comparatif des projets UMPS et FN

Je supporte à 100 % la position de Marine Le Pen, c’est la seule qui a assez de courage de combattre les politiciens oligarchiques de l’Europe.

Il est un non-sens d'avoir une monnaie commune, si nous ne réglons pas le problème fondamental du libre-échange, tant aussi longtemps que les pays manipulent, (1), (2), leurs monnaies en la dévaluant pour devenir compétitif :

Le libre-échange devient une pure FUMISTERIE


Crise de l’euro : comparatif des projets UMPS et FN

FN vs UMPS

Document de 3 pages


Marine Le Pen invitée d'Olivier Mazerolles sur BFM-TV, 03 Avril 2011

Je vous invite à l’écouter, très intéressant !


Marine Le Pen bien placée chez les jeunes

Marine Le Pen est bien placée dans les intentions de vote des 18-24 ans, arrivant deuxième dans l'hypothèse d'une candidature de Dominique Strauss-Kahn, première ex-aequo si c'est Ségolène Royal qui se présente, et en tête devant Martine Aubry et François Hollande. Selon un sondage Ipsos/Logica pour la radio internet Goom Radio, en cas d'une candidature de Dominique Strauss-Kahn, celui-ci aurait 30% des intentions de vote si le premier tour de l'élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, loin devant Mme Le Pen (20%). Nicolas Sarkozy (14%) serait troisième, suivi de François Bayrou (12%), Olivier Besancenot (11%), Dominique de Villepin (cinq pour cent), Nathalie Arthaud (trois pour cent), Eva Joly (deux pour cent), Jean-Luc Mélenchon, Hervé Morin et Nicolas Dupont-Aignan (un pour cent chacun). Vingt-trois pour cent ne se sont pas prononcés.

Royal ferait jeu égal avec Le Pen

Si Ségolène Royal se présente, elle ferait jeu égal avec Marine Le Pen, 21% chacune, suivies de Nicolas Sarkozy, 16%. François Bayrou et Olivier Besancenot viendraient ensuite, 13% chacun. Vingt-trois pour cent ne se prononcent pas. En cas de candidature de Martine Aubry, la première secrétaire du PS recueillerait 14% des intentions de vote des jeunes, derrière Marine Le Pen (23%), Nicolas Sarkozy (16%), François Bayrou et Olivier Besancenot (15%). Vingt-cinq pour cent ne se prononcent pas. Enfin, si François Hollande est le candidat socialiste, il ne recueillerait que 10% des voix des 18-24 ans, derrière Marine Le Pen (22%), Nicolas Sarkozy (18%), François Bayrou (16%), Olivier Besancenot (14%), et Dominique de Villepin (11%). Vingt-sept pour cent ne se prononcent pas.

"Suivant les hypothèses testées à gauche, ce bloc obtient entre 31% et 47% des intentions de vote, contre 21% à 31% à droite. C’est dire combien le jeu est ouvert", relève Ipsos.

clip_image009[4]

    Audio