Default Risk by CDS

Athènes occupe depuis plusieurs mois la première position des pays les plus risqués en matière de dette souveraine. Le coût de la protection contre un défaut de la Grèce dans les cinq ans sur sa dette (CDS) est de 1015.15 points de base (pdb) au premier trimestre selon une étude de CMA DataVision. La Grèce a 57,7% de probabilité de faire défaut sur sa dette dans les cinq prochaines années.

Le Venezuela, avec des CDS atteignant 1019,6 points de base, est le deuxième pays le pays le plus risqué du classement établi par la société qui étude le risque de défaillance sur les dettes. Caracas a une probabilité de défaut à cinq ans de 51,8%. L’Irlande complète le podium (probabilité de défaut de 43%) et le Portugal est quatrième (probabilité de défaut de 40%)

L’Argentine, l’Ukraine, Dubaï, le Liban, l’Iraq et l’Egypte complètent ce top dix. Les pays du Printemps arabe sont d’ailleurs ceux qui ont enregistré les plus mauvaises performances au premier trimestre. Le Bahreïn a enregistré une hausse de 74% de ses CDS, l’Arabie saoudite de 66%, la Tunisie de 43% et l’Egypte de 42,6%. Quant au Japon, victime d’un séisme, d’un tsunami et encore aujourd’hui d’un accident nucléaire majeur, ses CDS ont flambé de 39%.Seule bonne nouvelle: l’Espagne (pour y revenir actuellement)et la Hongrie sont sorties du groupe des dix pays les plus risqués du monde.

Parmi les pays les plus sûrs du monde figurent toujours la Norvège, la Suède et la Finlande, qui continuent d’occuper de truster le podium en la matière.

Tous des pays qui ont un haut niveau de transparence, d’imputabilité et d’efficacité

Les Etats-Unis ont chuté de la troisième à la huitième place au cours du trimestre. L’Allemagne, qui fait figure de référence dans la zone euro en matière de dette souveraine, n’est que neuvième.

Default Risk as measured


 

  1. gravatar

    # by Anonyme - 19 avril 2011 à 10 h 35

    Thank you for the work you have done into the post, this helps clear away a few questions I had.