Le capitalisme totalitarisme

Cela fait plus de cinq ans que je scrute l'information internationale, et je me demande à la fin, si les Chinois n'ont pas raison.

Le capitalisme totalitarisme est plus efficace économiquement
que le capitalisme démocratique

Quel est le cancer le plus généralisé de tous nos pays démocratiques, ce sont les groupes d’intérêts qui ont une très forte influence sur les décisions politiques.

Les partis politiques avides à rester au pouvoir ne prennent que des décisions qu’à court terme sans voir les conséquences à moyen long terme.

Il y a tellement d’aberrations, que c’est risible.

·       Le Congrès américain qui est contrôlé par les financiers de Wall Street sans subir de réformes majeures.

·       Le libre-échange qui est maintenu pour satisfaire les multinationales et les financiers aux dépens des pays industriels.

·       Le suicide économique des pays de l’euro qui ne sont pas assez compétitifs juste pour satisfaire les gros industriels et les financiers.

·       Dans le monde entier, on maintient des régimes de prestations déterminées qui sont insolvables.

·       Au Québec, on maintient encore des monopôles d’États gérés par des monopoles syndicaux.

Toutes ces décisions politiques sont prises et maintenues sous fortes influences des groupes d’intérêts.

Alors, ce que les Chinois disent, puisque vous ne prenez que des décisions qu’à court terme pour rester au pouvoir, et ne voyez pas les conséquences de vos décisions à moyen long terme, vous vous dirigez inexorablement vers une déchéance économique.

Ont-ils raison ? nous laisserons l’histoire, en déterminer la véracité


La Chine veut s'emparer du monde

La Chine entend devenir "le nouveau maître du monde" à la place des Etats-Unis et de l'Occident. Comme toutes les puissances ascendantes, ce pays met en œuvre une stratégie de conquête basée sur un mercantilisme forcené.

En engrangeant des excédents, la puissance mercantiliste cherche à obtenir pour elle une croissance saine et robuste tandis que les pays déficitaires voient leur croissance s'affaiblir et devenir de plus en plus artificiel et problématique et s'exposent à la déstabilisation.

Le mercantilisme est un système par essence déséquilibré : les pays excédentaires recueillent tous les avantages, les autres tous les problèmes.

Les bons apôtres du "gagnant-gagnant" du libre-échange nous trompent. C'est une loi de l'histoire : les états créanciers finissent toujours par imposer leurs règles du jeu, et par se payer, en cas d'insolvabilité, en s'emparant des actifs réels des États débiteurs ou en s'emparant même de leur souveraineté.

Le machiavélisme des Chinois est tout entier ici : ils ont "topé" avec les multinationales via les gouvernements au détriment des intérêts des populations occidentales. Que pèsent en effet les quelques gains de pouvoir d'achat résultant de l'achat de produits chinois importés moins chers face aux cohortes d'emplois définitivement perdus ?

Capitalisme et totalitarisme politique : ces deux options, expliquent les succès économiques du pays obtenus par la Chine depuis lors.

L'absence de tout droit démocratique.

·       Il n'y a eu aucune élection, ni nationale, ni locale, ni professionnelle depuis 60 ans.

·       Aucun droit d'expression, d'association et de manifestation, réduisant ainsi l’influence des groupes d’intérêts, puisqu’ils sont inexistants autres que le parti lui-même.

·       Plus fort : le régime parvient même à instiller l'idée que la démocratie est un poison. Il s'appuie sur le relativisme et le confusionnisme en affirmant que les valeurs chinoises ne sont pas les valeurs occidentales et que le modèle totalitaire devrait même servir d'exemple à d'autres pays.

·       La démocratie serait un système inopérant pour mettre en œuvre une vision de long terme, le rythme des élections imposant une gestion à court terme.

·       Quant aux "droits de l'homme", le régime les caricature comme la revendication de l'individualisme et leur oppose la subordination que chaque individu doit à sa famille et celle que chaque famille doit à la nation. C'est toute l'idéologie de la "société harmonieuse".

Un constat déchirant à dresser car il tend à prouver que :

Le capitalisme totalitariste est plus efficace économiquement
que le capitalisme démocratique.


Extrait du texte original : La Chine veut s'emparer du monde