Emerging economies : At the weigh-in (Vidéo)

clip_image001

On many measures, the emerging economies now have more heft and reach than the developed ones, Aug 25th 2011, by The Economist online

Facile d’avoir une croissance économique extraordinaire, quand les dés sont pipés.

En effet, grâce aux pressions des financiers et des gros industriels américains, la Chine est devenue membre de l'OMC en 2001.

La Chine possède des atouts économiques que les pays modernes ne peuvent compenser.

Comme sa main-d'œuvre bon marché et ses faibles coûts de production, dus principalement à une absence totale de syndicats, facilitant ainsi l'exploitation des travailleurs.

De plus, ses économies d'échelles, ainsi que ses investissements récents n'ont eu de cesse de rendre ce pays très compétitif, satisfaisant grandement les actionnaires des multinationales, par contre pour les travailleurs des pays modernes ont peu les oubliés.

Évidemment, ce que la revue The Economist évite comme sujet.