Le Québec doit se tourner vers la Chine selon Charest

J’avoue que ce ministre, ne sachant plus quoi inventer pour se rendre populaire, devient de plus en plus incompétent.
Sortir le marasme du Québec, grâce à la Chine, c’est n’importe quoi !
Une des causes principales pour lesquelles l’économie mondiale fonctionne si mal, c’est à cause de la Chine. En maintenant leur monnaie sous-évaluée, il crée une fausse concurrence et détruit le potentiel des entreprises dans les pays modernes.
À moins, qu'il veut donner notre minerai non renouvable à la Chine avec un minimum de redevance, car étant plus chers à exploiter principalement à cause du coût de transport et souvent avec une densité moindre. Les profits sont moindres et comme les redevances sont basées sur les profits, nos redevances le sont aussi.
Producers prefer to pay taxes or royalties that are based on profits, rather than gross royalties or net smelter return royalties. Most provincial and territorial mining taxes in Canada are based on net production profits.

À moins que vous favoriser la délocalisation, allez voir vos amis Bombardier, CAE ou CGI, ils pourraient vous donner un cours 101 sur le sujet.
À la place de perdre votre temps pour dire n’importe quoi, peut-être améliorer la compétitivité de nos entreprises québécoises à l’intérieur du marché de proximité serait un bon départ.
Il y a plus de 10 facteurs que vous pouvez améliorer, pour rendre nos compagnies plus compétitives, ah oui, j'oubliais, vous ne pouvez rien changer, car vous devez satisfaire vos groupes d'intérêts pour gagner les prochaines élections.
Vous êtres surtout chanceux M. Charest nous n'avons pas de Recall dans notre démocratie bidon, on vous aurait donné votre 4 % depuis fort longtemps.


Extrait de : Le Québec doit se tourner vers la Chine selon Charest, Geneviève Lajoie, 09/09/2011
Le Québec a avantage à se tourner vers la Chine vu l’instabilité économique qui touche nos voisins américains, pense le premier ministre Jean Charest.
« Tout ce qui se passe aux États-Unis a un impact sur l’économie québécoise. Soixante-dix pour cent de nos exportations vont vers les États-Unis », a-t-il dit hier, au terme du caucus libéral qui se tenait à Saint-Alexis-des-Monts.
Fraîchement revenu d’une mission de plusieurs jours en sol chinois, où les négociations d’un accord de partenariat entre les deux pays ont démarré, M. Charest oriente maintenant ses efforts pour développer une vision et une politique sur la Chine.
« À partir de 2011, le deuxième partenaire économique du Québec, c’est la Chine, et ce sera la Chine pour un avenir prévisible, probablement pour le reste de nos vies », a-t-il soutenu.
À l’heure actuelle, il se fait annuellement pour 9 milliards de dollars d’échanges commerciaux entre le Québec et la Chine. Avec le déploiement du Plan Nord, le Québec est sur la bonne voie pour améliorer ce bilan, estime le chef libéral.
La rentrée parlementaire se fera d’ailleurs sous le thème de l’économie et, par ricochet, sur le déploiement du Plan Nord, a prévenu M. Charest. Le gouvernement souhaite faire adopter rapidement le projet de loi 27, qui crée la Société du Plan Nord qui assurera la coordination des projets de développement au nord du 49e parallèle.


Note: Je me demande quelques fois, si nos journalistes québécois sont ils plus experts à faire du ‘copie-coller' des communiqués de presse que d'avoir un minimum de réflexion sur les sujets qu'ils publient, enfin …