Pratt & Whitney Canada mise sur la Chine

Technique standard de la Chine pour obtenir de la technologie à rabais, il devient partenaire avec une multinationale qui veut percer le marché chinois.

Dans ce ‘joint venture' il a été démontré maintes fois un transfert technologique aux Chinois, tout probablement, ce savoir acquis par la multinationale a été subventionné dans le pays d'origine grâce aux crédits d'impôt de recherche-développement.

On constate le vice de forme de la mondialisation : les multinationales ne sont pas imputables au pays d’origine, mais à leurs actionnaires, conséquence délocalisation excessive ou transferts technologiques ne sont pas leurs soucis premiers, seule la satisfaction des profits à court terme pour satisfaire leurs actionnaires est leur ligne directrice.


Extrait de : Pratt & Whitney Canada mise sur la Chine, La Presse Canadienne, Radio-Canada, 19 septembre 2011

Pratt & Whitney Canada mise sur le marché chinois pour stimuler sa croissance. L'entreprise s'associe à China Engine Holdings Corporation (AVIC) pour établir un nouveau centre d'entretien de ses moteurs.

La nouvelle coentreprise sera établie à Zhuzhou, dans la province du Hunan. Elle offrira des services de maintenance, de réparation et de révision pour les moteurs PT6A et PW100 de Pratt & Whitney certifiés pour utilisation civile en Asie-Pacifique. Pratt & Whitney Canada compte 180 de ces moteurs en Chine sur les avions à turbopropulseurs Y12 et MA60/600.

Le directeur général de la coentreprise sera recruté chez Pratt & Whitney Canada, tandis que le chef des services financiers sera choisi par AVIC. La coentreprise sera détenue à 75 % par une filiale de la société chinoise et à 25 % par une filiale de United Technologies, la maison-mère de Pratt & Whitney. L'accord de coentreprise a une durée de 25 ans mais pourrait être renouvelé.

Cette coentreprise « nous permettra également d'élargir notre marché des services de maintenance, de réparation et de révision au cours des années à venir, à mesure de la croissance de notre flotte de moteurs dans la région », explique John Saabas, président, Pratt & Whitney Canada

« Nous croyons que notre solide collaboration répondra davantage au marché de l'aviation civile de la Chine et fournira des services plus rapides et efficaces pour nos utilisateurs finaux », a déclaré Pang Wei, président de AVIC Engine Holdings.