20M$ aux jeunes entrepreneurs et 200 millions $ pour investir dans les TIC


Extrait de : Ottawa consacre 20M$ aux jeunes entrepreneurs, Argent, 18 octobre 2011

Le gouvernement fédéral va contribuer 20M$ sur deux ans à la Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs, a annoncé mardi le ministre d'État à la petite entreprise et au tourisme, Maxime Bernier.

Selon M. Bernier, l'investissement va contribuer au lancement de quelque 1000 entreprises au pays.

L'engagement financier d'Ottawa a été salué par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec.

La FCJE, dont le bureau québécois est situé à Laval, offre un soutien financier et du mentorat aux jeunes Canadiens qui souhaitent lancer leur entreprise.

Depuis sa fondation en 1996, la FCJE a appuyé jusqu'à présent près de 4500 jeunes entrepreneurs, dont les entreprises ont créé environ 17 850 emplois.

clip_image002


La BDC offre 200 M$ en prêts aux PME

clip_image004

Pour investissement en technologie

Patrice Bernard, 1er vice-président, financement et consultation, à la Banque de développement du Canada parle du programme d'aide à l'implantation des TIC.

Argent, 17 octobre 2011


BDC crée une enveloppe de 200 millions $ pour aider les entrepreneurs à investir dans les TIC

Une nouvelle gamme d’outils en ligne également lancée sur bdc.ca

Montréal, 17 octobre 2011 –  La Banque de développement du Canada (BDC) a annoncé aujourd’hui qu’elle met 200 millions de dollars à la disposition des entrepreneurs afin de les aider à s’équiper en technologie de l’information et de la communication (TIC). Les fonds consacrés à cette initiative seront distribués sous forme de prêts.

«L’impact des TIC sur la productivité, l’innovation et la compétitivité des PME est maintenant reconnu comme étant bien réel. De fait, une grande partie du problème de productivité au Canada s’explique par  l'insuffisance des investissements des entreprises en technologie, a expliqué Jean-René Halde, président et chef de la direction de BDC. BDC ne prétend pas régler à elle seule ce problème, mais nous croyons que notre offre permettra à de nombreux entrepreneurs d’obtenir les fonds et les services conseils pour leur permettre de mieux intégrer les TIC dans leur modèle d’affaires.»

«Notre gouvernement se félicite d’annoncer cette initiative dans le cadre de sa stratégie sur l’économie numérique, qui vise à faire du Canada un leader international. L’adoption accrue des technologies numériques constitue un élément clé de notre stratégie, et leur utilisation, un moteur efficace de la productivité et de l’innovation dans tous les secteurs, a déclaré le ministre de l’Industrie, l’honorable Christian Paradis. Nous sommes déterminés à réunir les conditions nécessaires à la réussite des entreprises, lesquelles continuent à créer des emplois et à renforcer notre économie.»

Le président de BDC a fait l’annonce de cette nouvelle initiative dans le cadre du lancement de la Semaine de la PMEMD  qui se déroule du 16 au 22 octobre sous le thème «Propulsez votre entreprise. Investissez, INNOVEZ, développez

Cette initiative est une étape importante de la stratégie du gouvernement sur l’économie numérique, une intervention à plusieurs volets qui a pour but de positionner le Canada en tant que chef de file en matière d’innovation, d’adoption et d’utilisation relatives aux technologies de l’information et des télécommunications qui transforment notre quotidien. Notre réussite au sein de l’économie mondiale sera de plus en plus tributaire d’initiatives qui, comme celle-ci, facilitent l’adoption et l’utilisation des technologies numériques.

Du financement accessible pour investir en TIC
Les entreprises clientes et non clientes de BDC, y compris les petites entités d’affaires telles que les bureaux personnels ou à domicile, peuvent se prévaloir d’un prêt dans le cadre de l’enveloppe réservée aux TIC. Les entrepreneurs qui demanderont un prêt dans le cadre de cette initiative bénéficieront d’un traitement accéléré et simplifié.

«Pour financer des investissements en TIC, les entrepreneurs ont habituellement recours à du financement à court terme, qui a tôt fait de réduire le fonds de roulement de l’entreprise, a expliqué Jean-René Halde. L’enveloppe de 200 millions de dollars que BDC réserve aux projets d’investissement en TIC propose aux entrepreneurs des prêts remboursables à moyen terme, qui permettent de préserver le fonds de roulement de l’entreprise.»

Les prêts octroyés pourront être utilisés pour acquérir de l’équipement informatique, des progiciels et des services de consultation y compris des solutions Internet pour accroître les ventes en ligne.

«Pour ce type de prêts, BDC prend plus de risque en raison de la nature intangible des actifs qui les garantissent, a déclaré Jean-René Halde. Si cette mesure permet d’aider les entrepreneurs à investir dans leur productivité et à réaliser leurs projets d’innovation et de croissance, cela aura été un bon investissement.»

Les entrepreneurs dont les projets TIC ne dépassent pas 50 000 $ doivent faire leur demande de prêt en ligne sur www.bdc.ca. Les entreprises dont les besoins excèdent 50 000 $ peuvent communiquer avec le centre d’affaires BDC de leur région, faire une demande en ligne ou appeler le service à la clientèle de BDC, au 1 877 BDC BANX (232-2269).

Des outils en ligne pour aider les entrepreneurs à s’auto-évaluer et à faire des choix éclairés
Afin d’aider les entrepreneurs à intégrer efficacement les TIC au sein de leur entreprise, BDC a lancé aujourd’hui sur bdc.ca son nouveau Carrefour Techno, un centre de ressources en ligne qui offre une vaste gamme de solutions technologiques à l’intention des PME.

Carrefour Techno propose des solutions adaptées aux besoins des PME et principalement vouées à augmenter leur productivité et à accélérer la croissance. À travers les différents modules de Carrefour Techno, les entrepreneurs ont accès aux outils et services qui leur permettent d’accroître leurs connaissances des produits disponibles sur le marché, d’identifier les technologies les plus pertinentes pour leur entreprise et d’obtenir du soutien pour leur implantation.

Les entrepreneurs qui consultent Carrefour Techno peuvent notamment obtenir gratuitement en ligne une évaluation de leur site web ainsi qu’une analyse de l’efficacité de leurs technologies d’affaires.

«L’offre de Carrefour Techno, jumelée à l’offre de financement de BDC pour les projets TIC, est l’une des plus élaborées et les plus économiques jamais proposées aux propriétaires de PME afin de les aider à tirer pleinement profit des TIC, a conclu Jean-René Halde. Nous souhaitons qu’ils soient nombreux à prendre le virage technologique, désormais incontournable pour tout entrepreneur qui souhaite accroître la productivité et l’innovation au sein de son entreprise.»

À propos de BDC
La Banque de développement du Canada, BDC, fait passer l’entrepreneur d’abord. Forte de ses quelque 1 900 employés et plus de 100 centres d’affaires dans l’ensemble du pays, BDC offre des services de financement, de financement subordonné, de capital de risque et de consultation
à 29 000 petites et moyennes entreprises. Leur réussite est cruciale pour la prospérité de l’économie canadienne.