Huffington Post : une édition québécoise en janvier

Bonne nouvelle, car leurs articles sont bons et souvent hors de la pensée traditionnelle.


Extrait de : Huffington Post : une édition québécoise en janvier, AFP,  les affaires.com, 24-10-2011

Le journal en ligne américain Huffington Post a annoncé lundi la création d'une version québécoise de son site qui a déjà conquis près de deux millions de visiteurs par mois dans le reste du Canada, sa première vitrine internationale.

"Nous sommes heureux de lancer Le Huffington Post Québec afin d'offrir le Huffpost à tous les Canadiens, de langues française et anglaise, et une plate-forme nationale à nos annonceurs", a fait valoir le patron d'AOL Canada, Graham Moysey.

Lancé en 2005 et acheté en février 2011 par le portail internet AOL, le groupe a débuté son expansion en dehors des Etats-Unis en lançant des éditions anglophones au Canada, en mai, et au Royaume-Uni, en juillet.

La déclinaison canadienne, en anglais, est actuellement suivie par environ 1,8 million de visiteurs uniques par mois, incluant 200 000 établis au Québec, selon les données de la firme spécialisée Comscore.

Le plus influent des nouveaux journaux américains en ligne a promis une déclinaison pour la France vers la mi-novembre. L'édition québécoise, qui proposera du contenu sur la province francophone canadienne, est prévue pour janvier 2012.

Le site canadien compte plusieurs collaborateurs de renom pour sa plate-forme canadienne incluant l'ex-magnat de la presse Conrad Black, l'écologiste David Suzuki, la chef du Parti Vert Elizabeth May et le seul autochtone candidat à la direction du Nouveau parti démocratique (NPD, première force d'opposition), Romeo Saganash.

Le nouvel entrant sur le circuit des sites d'information québécois, dominé par Quebecor (canoe.ca), La Presse (cyberpresse.ca) et Radio-Canada (radio-canada.ca), "mettra à profit" sa plate-forme mondiale, une expertise locale et un réseau de collaborateurs québécois, a-t-il promis.