L'informatisation du réseau de la santé au Québec devrait être achevée pour 2021

On essaie de s’encourager !

L'informatisation du réseau de la santé au Québec devrait être achevée pour 2021


Extrait de : L'informatisation du réseau de la santé au Québec va bon train, Radio-Canada, 13 octobre 2011

Le projet d'informatisation du réseau de la santé au Québec s'apprête à franchir un nouveau cap. Une nouvelle gouvernance et une première évaluation scientifique du projet laissent entrevoir que du progrès a été réalisé.

Combien de gouvernance, nous avons eue ? , je ne les compte même plus,
et bien sûr, personne n’est imputable !

Le projet piétinait l'an dernier, mais l'optimisme reprend le dessus depuis quelque temps. « Il y a eu des décisions. Il y a eu des gestes de posés qui nous redonnent espoir et qui font que là, on pense qu'on est sur la bonne voie. On parle de la gouvernance, on parle de leadership, on parle d'un plan de match », affirme la directrice générale de l'Association québécoise des établissements de santé et de services sociaux (AQESS), Lise Denis.

En incluant l'ensemble de l'informatisation des hôpitaux, des cliniques, des pharmacies et autres établissements.

Le coût total de l'opération grimpe à 1,4 milliard de dollars sur 10 ans.

« Je suis convaincue que si on informatise bien, et que si les gens utilisent bien les systèmes, on va diminuer le nombre d'examens, diminuer les doublons et diminuer les déplacements. Il y a un retour sur cet investissement-là », souligne la présidente du Bureau de la gouvernance de l'informatisation, Lise Verreault.

Pour l'instant, ce retour sur l'investissement semble encore loin. L'Association des établissements de santé et de services sociaux a engagé la firme américaine HIMSS Analytics pour étudier l'état d'informatisation du réseau.

Le premier constat de la firme est que les hôpitaux universitaires du Québec sont mieux informatisés que la moyenne canadienne, mais que les autres hôpitaux sont loin derrière.

Selon le vice-président de la firme, John Hoyt, le même constat est observé aux États-Unis.

Projet pilote dans la région de la Capitale-Nationale

Des projets pilotes à plus petite échelle ont été mis de l'avant dans les régions de la Capitale-Nationale, de l'Estrie et de Lanaudière.

Dans la Capitale-Nationale, l'implantation des dossiers de santé informatisés se poursuit. La moitié des pharmacies sont branchées au réseau et le ministère de la Santé prévoit qu'elles seront toutes connectées d'ici la fin de l'année.

Lise Verreault indique que c'est maintenant au tour des cliniques de se joindre au projet. « On est en train de faire toute la cartographie pour s'assurer que les plus grosses cliniques, qu'elles soient GMF, cliniques privées ou autres, soient branchées aussi [...] parce que la pharmacie toute seule, ça ne donnera pas le résultat escompté. Il faut que le médecin soit capable de venir chercher la prescription ou de prescrire et de voir tout le profil pharmaceutique de son patient. »

L'informatisation du réseau de la santé au Québec devrait être achevée pour 2021


Informatisation du réseau de la santé