Les gouvernements, contre les PME ?

Le Québec est une des provinces qui possède un des fardeaux règlementaires les plus lourds au Canada.

On n’ose même pas parler de notre système unique de taxe par Agence revenu Québec qui se comporte comme de vrais bougons pour tenter de réduire le déficit an créant de l’abus fiscal.


Extrait de : Les gouvernements, contre les PME ?, Les Affaires, 13-10-2011

Plus de sept entrepreneurs sur 10 ont l’impression que les gouvernements travaillent contre les PME, selon un sondage CROP/Les Affaires dont les résultats sont rendus publics aujourd’hui. « Une majorité d'entrepreneurs ne perçoivent pas le gouvernement comme leur allié; ils ont plutôt l'impression qu'ils doivent réussir malgré le gouvernement », dit Youri Rivest, vice-président chez CROP.

Fardeau reglemantaire - 1

C’est l’une des nombreuses données qui ressortent du sondage  mené auprès de 105 dirigeants d’entreprise durant le mois d’août. Le sondage cherchait à identifier les valeurs, les motivations et les craintes des gens qui se lancent en affaires.

L’enquête révèle en outre qu’un entrepreneur sur deux a l’impression que les jeunes travailleurs sont peu motivés. Aussi, 48 % des chefs d’entreprise interrogés affirment que l’argent est un bon moyen de mesurer la réussite.

Le sondage de 28 questions fait ressortir aussi le haut degré d’autonomie des chefs d’entreprise. 90 % d’entre eux affirment qu’ils jugent essentiel «d’être leur propre patron». Les trois quarts des entrepreneurs interrogés affirment qu’ils ont toujours su qu’ils seraient aux commandes de leurs propres entreprises.

Publiés dans la dernière édition du magazine annuel Les Affaires 300, les résultats montrent qu’il n’y pas qu’un type d’entrepreneur. « Nous sommes allés creuser la psyché des gens d’affaires. Les données nous ont permis de dégager cinq types d’entrepreneur », dit Youri Rivest, vice-président chez CROP. Les profils entrepreneuriaux sont expliqués dans le magazine Les Affaires 300, dont le thème est « Dans la tête des entrepreneurs ».