Not in my backyard


Extrait de : Petit guide de la concertation contre l'effet « not in my backyard », Matthieu QUIRET, Les Echos, 05/10

Déchetteries, incinérateurs, éoliennes, méthaniseurs... nombre de projets bien ficelés ont échoué sur le rempart de la contestation, victimes de ce que les Anglo-Saxons appellent le « not in my backyard ».

10 années de recherches sur la concertation à l'ADEME

L'Ademe livre à destination des collectivités, des entreprises et des associations un guide pour les aider à intégrer le facteur humain dans leurs réalisations. C'est le résultat de dix ans de travaux de l'agence avec les chercheurs en sciences sociales mais aussi les travailleurs de terrain.

La première partie explique les raisons de la montée du phénomène. Il devient notamment de plus en plus ardu de trouver une définition consensuelle de l'intérêt commun. «  Le domaine de la gestion des déchets est représentatif de la manière dont l'action publique s'est complexifiée en une trentaine d'années », racontent les auteurs.

La seconde partie fourmille de conseils pratiques pour amener en douceur une concertation. Plusieurs cas d'école montrent que les attentes des populations peuvent parfois améliorer un projet ou être satisfaites sans lui nuire.