PPP : Charest a baissé les bras, estime Mme...

Pour faire suite au carnet ‘Les PPP, ça sauve la fraude !’ :

Selon Monique Jérôme-Forget:

 

·         Les fraudes sont plus ardues avec les PPP

·         Les firmes de génie-conseil ont fait un «gros lobby» auprès du gouvernement Charest et l'ont convaincu d'arrêter de faire des PPP.

·         Elles savaient qu'avec ça [les PPP], tu ne peux pas frauder.

·         Les PPP, ça sauve la fraude. Et les dépassements de coûts, ce qui fait que les ingénieurs n'aiment pas ça.

·         Avec les PPP? «Il y a trop d'intervenants. Tout se sait, tout se suit, il y a des témoins dans tout.

·         Avec les PPP les firmes qui réalisent le projet, eh bien, elles sont responsables, elles vont surveiller leur affaire!

·         Avec les PPP, «non seulement il y a une concurrence internationale, mais une concurrence locale accrue également.

·         Avec les PPP, plaide-t-elle encore, «impossible d'aller chercher des extras

 

Voici une entrevue vidéo qui confirme ses dires :

PPP Charest a baissé les bras