Qui détient les dettes d'État


Extrait de : Qui détient les dettes d'État, le Figaro.fr, 05/08/2011
Le marché de la dette est une véritable toile qui relie tous les pays entre eux.
Ces liens se chiffrent en milliards de dollars.
Et au centre règnent Wall Street, la City de Londres et Pékin.
Wall Street et Londres au centre du jeu
Dette publique détenues par les banques – 31 décembre 2010
Des chiffres stratégiques
Certains signes ne trompent pas. Quand le président américain Barack Obama appelle la chancelière allemande Angela Merkel pour la presser de secourir la Grèce. Quand le ministre français François Baroin, soulagé, félicite les États-Unis d'avoir trouvé un accord pour remonter le plafond de la dette.
C'est durant ces périodes de crise que le monde s'aperçoit à quel point les marchés de la dette d'État sont internationalisés et que personne ne peut être insensible au sort de son voisin. Lorsque la Grèce restructurera sa dette, qui y perdra le plus? A l'heure où l'Italie et l'Espagne sont attaqués par les marchés, quels partenaires économiques de ces deux poids lourds de la zone euro sont les plus exposés? Les réponses à ces questions cruciales ne peuvent être apportées qu'en pistant les créanciers de ces pays.
Une traque difficile
Les pays n'ont aucune obligation de fournir les détails sur leurs créanciers. Certains publient ces chiffres, d'autres les cachent. Au niveau international, la Banque des règlements internationaux (BRI), qui supervise le système financier international, suit à la loupe les flux financiers.
Depuis le début de l'année, et suite à la crise de la dette dans les pays développés, elle a décidé de publier des chiffres précis pour certains pays. Ce sont ces chiffres qui ont été utilisés dans l'infographie.
Savoir qui détient la dette de qui n'est pas aisé.
En effet, une fois qu'une banque ou une compagnie d'assurance a acheté des titres de dette à un État, elle peut les revendre à un autre acteur financier à tout moment. Ces mouvements sont difficilement traçables par les Trésors nationaux. Pour résoudre ce problème, Les États- Unis et les Japonais ont par exemple mis en place des études par sondage pour savoir qui détient leur dette.
Le mystère chinois
La Chine, avec 3197 milliards de dollars dans ses caisses, est le plus gros investisseur mondial en dette publique. Mais Pékin maintient le plus grand secret sur l'endroit où elle place ses fonds. Une chose est sûre: près de 1200 milliards ont été investis dans de la dette américaine, grâce aux études du Trésor américain. La Chine place aussi une grande partie de ses milliards en zone euro.
Impossible de savoir combien avec certitude. Une rumeur insistante a toutefois parcouru les marchés fin 2010: 26% des titres détenus par l'Empire du Milieu seraient libellés en euros, dont l'essentiel en titres de dette publique, soit environ 700 milliards de dollars. «Depuis quelques temps on soupçonne toutefois la Chine de mener ses investissements via des sociétés écrans, notamment via Londres, indique Xu Bei, économiste chez Natixis. Elle n'est pas la seule à faire cela. C'est pourquoi nous avons vu le Royaume-Uni devenir le troisième détenteur de dette américaine.».
L'exception japonaise
Rapporté à sa taille, le Japon est le pays dont la dette est la plus élevée. Mais plus de 90% de cette dette est détenue par des insulaires. Elle est donc à l'abri de la panique éventuelle des marchés internationaux.

  1. gravatar

    # by Anonyme - 10 décembre 2011 à 06 h 45

    C'est l'intéret sur cette "dette" un des gros problème et surtout se cache une volonté de détruire les nations avec ce système de Dette intéret.

    c'est bien expliquer dans le film

    l'argent dette ou Money Master

    disponible sur Youtube ou google Video.

    c'est un mécanisme de domination des petit pays conquis durant la guerre je crois on peut toujours en discuter..