Réduire le financement de Radio-Canada

 «  La plupart des pays développé revoient le futur de leur télévision publique mais pas le Canada. [...] CBC/Radio-Canada a déjà quatre source revenus: un 1.1 milliard provenant du Parlement canadien, des l’argent des fonds des nouveaux médias du Canada, de l’argent découlant du CBC news network et de RDI (dont plusieurs suspecte être utilisé afin financer le CBC News Service) et des fonds provenant du Fonds pour l’amélioration de la programmation locale.

1.      De plus, la transparence est aussi valable pour toutes sociétés d’État, on aurait pu éliminer la saga de Radio-Canada qui refuse une demande d’information à Quebecor.

2.      De plus, ils sont totalement nuls en Économie Réelle.

3.      De plus, il ne devrait avoir aucune publicité qui crée une concurrence malsaine avec le secteur privé, tout en ayant plus de 1.1 milliard de subventions.

Oui, les conservateurs sont en droit de revoir le rôle de Radio-Canada.


Extrait de : Le Parti libéral lance une pétition en ligne pour défendre Radio-Canada, La Presse canadienne, Le Devoir, 14 octobre 2011

Ottawa — Les libéraux fédéraux tentent de gagner des appuis à leur parti en se positionnant comme les défenseurs de la Société Radio-Canada. Le Parti libéral du Canada a lancé une pétition en ligne pour défendre la société d'État.

Le chef libéral par intérim, Bob Rae, a envoyé aux partisans une lettre dans laquelle il affirme que son parti se battra pour s'assurer que la radio et la télévision publiques reçoivent les ressources financières dont elles ont besoin.

La campagne, intitulée «Ne touchez pas à notre SRC» encourage les sympathisants libéraux à en faire la promotion sur leurs pages Facebook ou Twitter, et à inciter leurs amis à signer la pétition en ligne.

Bob Rae prévient dans sa lettre que les conservateurs se servent de Radio-Canada comme bouc émissaire au milieu de tous les bouleversements actuels causés par la situation économique.

«On doit leur envoyer un message clair: le financement de Radio-Canada n'a pas causé votre déficit conservateur, alors n'essayez pas de régler votre problème sur le dos de la SRC, écrit-il dans sa lettre. Le Parti libéral reconnaît l'importance profonde de Radio-Canada dans notre société.»

Il a de plus souligné que la Société Radio-Canada fait partie intégrante de l'identité canadienne.

L'initiative libérale survient quelques semaines après que le Parti conservateur eut commencé à demander à ses membres si le financement public de la SRC représentait vraiment un bon investissement.

·         Certains députés conservateurs ont ouvertement appelé à la fin du financement public de la SRC.

·         Un comité des Communes procède aussi à une évaluation de la transparence de la société d'État en matière d'accès à l'information.

Sur leur page Web accueillant la pétition, les libéraux soutiennent que le ministre du Patrimoine canadien, James Moore, a manqué à sa promesse de ne pas couper les vivres à Radio-Canada, et qu'il a même annoncé que la société d'État va perdre 10 % de son financement.

En fait, rien n'a été annoncé sur les compressions qui pourraient être imposées à Radio-Canada. Le diffuseur public, comme tous les ministères et agences fédérales, a reçu ordre de proposer deux scénarios de compressions — un de 5 % et un de 10 % —, dans le cadre d'un effort général de réduction des coûts.


  1. gravatar

    # by Anonyme - 14 octobre 2011 à 08 h 43

    RC est un nid de gauchistes avec des salaires dans les 6 chiffres qui bavent sur le reste du Canada. Il suffissait de voir leur réactions lors des élections fédérale pour comprendre cela. Ensuite, les commentaires sur le site web sont outrageusement censurés. Le gouvernement conservateur devrait réduire à 0$ les subventions.

  2. gravatar

    # by Anonyme - 15 novembre 2011 à 20 h 11

    La droite me répugne. Radio-Canada est le seul diffuseur canadien francophone à ne pas vous montrer que de la merde. Réduire son financement reviendrait à l'anéantissement d'un contenu intelligent. Encore, ils ne sont pas obligé de faire la pute tout public pour obtenir des revenus supplémentaires et ça, ça n'a pas de prix.