40pc of hedge funds mislead investors

Les hedge funds sont des fonds d’investissement d’un type particulier. Il n’existe pas de définition légale, précise et formelle du terme. Le terme lui-même est trompeur. La traduction littérale en français est « fonds de couverture », c’est-à-dire se livrant à des placements de protection contre les fluctuations des marchés considérés.

Une telle définition devrait les faire pencher du côté des fonds sans risque ; or, au contraire il s’agit de fonds particulièrement risqués, beaucoup plus risqués que les fonds communs de placement (OPCVM) .Pourquoi ?

Ils sont peu ou pas réglementés. A la différence des fonds d’investissement destinés au grand public, une part importante des fonds peut être investie en actifs illiquides ou complexes.

·         Ils utilisent massivement les techniques permettant de spéculer sur l’évolution des marchés, à la baisse comme à la hausse (utilisation massive de produits dérivés, de la vente à découvert et de l’effet de levier).

·         Ils sont peu transparents et souvent implantés dans les PARADIS FISCAUX.

Leurs gérants y investissent une part de leur patrimoine et prélèvent des commissions très importantes en fonction de la surperformance du fonds. Cela les incite à faire prendre aux fonds des risques de marché importants.

En général, les investisseurs ayant déposé de l’argent sur ces fonds, ne peuvent réduire leur participation à tout moment mais seulement à certaines périodes prédéterminées.

·         Au cours des dix dernières années, les hedge funds ont enregistré une croissance rapide.

·         On estime qu’aujourd’hui près de 18 000 fonds sont opérationnels dans le monde et qu’ils gèrent 1 426 milliards de dollars d’actifs, soit plus de 700 % de plus qu’en 1995 !

·         Les hedge funds représentent aujourd’hui une part significative des transactions sur de nombreux marchés.

·         Autrefois petits groupes d’entrepreneurs, ils sont aujourd’hui, le plus souvent, de grandes institutions financières.

Compte tenu de leur importance croissante et de leur spécificité, les hedge funds éveillent des suspicions quant à leur capacité présumée à déstabiliser les marchés voire à leur faire courir un risque systémique. Si ces inquiétudes sont légitimes pour certains, les hedge funds restent néanmoins des fonds d’investissement très rentables pour les investisseurs.


Extrait de : 40pc of hedge funds mislead investors, according to Oxford University study, Dr Tarun Ramadorai, The Telegraph, 04 Nov 2011

An Oxford University study has found that 40pc of hedge funds mislead investors by giving incorrect information about their monthly investment performance.

The research, in conjunction with Duke University, claims that 7,000 individual hedge funds managed to misinform their clients about performance results between 2007 and 2011.

The results showed that out of the 18,000 funds tracked, those that had changed historic data after the fact, performed considerably worse than peers with an accurate reporting track record.

The study says that "unreliable disclosures" should work to warn investors about future performance.

The Securities and Exchange Commission, the US regulator, recently adopted new rules requiring "large hedge funds" to report quarterly information to a recently established Financial Stability Oversight Council set up under the Dodd-Frank legislation.

Dr Tarun Ramadorai, from the Oxford-Man Institute of Quantitative Finance, said the research had highlighted the "unreliability of voluntary disclosures" made by hedge funds.

Dr Ramadorai said investors and regulators would be better served if hedge funds had "mandatory, audited disclosures of past performance" which would allow them to "accurately assess the real risks and returns of hedge fund investments".


The Top 20 Hedge Funds 2011

Institutional Investor magazine has just produced it's 2011 Hedge Fund 100, and Dealbreaker has the list of the top firms:

1. Bridgewater Associates  - $58.9bn under management

2. JPMorgan Asset Mangagement - $54.2bn

3. Man Investments - $40.6bn

4. Paulson & Co - $35.8bn

5. Brevan Howard - $32.0bn

6. Soros Fund Management -  $27.9bn

7. Och-Ziff Capital Management $27.6bn

8. BlackRock  - $25.0bn

9. BlueCrest Capital Management - $24.5bn

10. Angelo, Gordon, & Co - $23.6bn

11. Baupost Group - $23.4bn

12. Farallon Capital  - $21.5bn

13. King Street Capital - $19.9bn

14. Goldman Sachs Asset Management - $19.8bn

15. Avenue Capital - $18.3bn

16. Winton Capital Management - $17.7bn

17. Renaissance Technologies - $17.0bn

18. Elliott Management - $16.8bn

19. AQR Capital - $16.7bn

20 Landsdowne Partners - $16.1bn

Source: The Top 20 Hedge Funds 2011, HITC, 6 month ago