Indice de fécondité et qualité de l’éducation


Cahier spécial : Québec frappe son mur dans moins de 10 ans.


Québec’s fertility rate is increasing – INDICE DE FÉCONDITÉ

In 2004, Québec’s fertility rate was 1.48 increasing to 1.74 in 2008. Canada’s fertility rate in 2004 was 1.53 increasing to 1.68 in 2008.


La natalité

La mesure la plus répandue du taux de natalité d'une population est basée sur la fécondité des femmes en âge de procréer.

Le graphique révèle une chute de l'indice synthétique de fécondité au Québec depuis les années 1960. Alors qu'il s'établissait autour de 3,9 enfants par femme de 1951 à 1962, il a diminué ensuite constamment jusqu'au milieu des années 1980 pour se stabiliser autour de 1,5 enfant par femme. Récemment, même s'il s'est accru pour atteindre 1,7, ce taux reste inférieur au seuil de 2,1 requis pour le renouvellement naturel de la population.

Indice de fécondité - Québec - 3

Source: ISQ, Taux de fécondité

Indice de fécondité et naissances

La récente tendance à la hausse de l'indice de fécondité n'entraîne pas nécessairement "une augmentation au chapitre des naissances. Même avec un indice synthétique de fécondité de 1,65 enfant par femme, le graphique montre que le nombre de naissances continue de décroître pour se stabiliser autour de 84 000 naissances par année après 2041.

Naissance au Québec

La stabilisation du nombre de naissances s'explique par le fait que le nombre de femmes en âge de procréer est déjà, depuis 1994, en diminution au Québec. Des deux millions qu'elles étaient en 1994, elles seront 166 000 de moins en 2021, limitant du coup l'augmentation des naissances, même avec une hausse de l'indice de fécondité.

Source : ISQ, Naissances et taux de natalité, Québec, 1900-2010


Québec’s education outcomes – QUALITÉ DE L’ÉDUCATION

Are relatively good compared to those of other provinces (though this is changing as seen in more recent reports).


Études secondaires avec diplôme

Études secondaires avec diplome - Grande région de Montréal

En 2009, dans la grande region de Montréal, une bonne partie de la population de 15 ans et plus n’a pas même complété le secondaire (21 %). Toronto (17,9 %), Vancouver (15,6 %) Calgary (14,5 %) et surtout Ottawa (9,5 %) font meilleure figure à cet égard

Classement selon les villes

En 2009, dans la grande région, 55,6 % de la population de 15 ans et plus est détentrice d’un diplôme d’études postsecondaires. C’est davantage qu’à Toronto (54,1 %) et Vancouver (51,6 %), mais moins qu’à Ottawa (62,9 %) et Calgary (57,2 %).

Classement diplome - Canadiean

Baccalauréat et d’un diplôme supérieure

Le taux d’obtention du diplôme d’études secondaires est de 82 % chez les élèves montréalais dont la langue d’usage à la maison est le vietnamien, de 78 % dans le cas du chinois, de 67 % pour l’arabe [Maghreb et Liban], de 65 % pour le persan [Iran], de 52 % pour l’espagnol [Amérique latine] et de 40 % pour le créole, en comparaison de près de 62 % chez les francophones. À Toronto et à Vancouver aussi, certains groupes issus de l’immigration réussissent mieux que le groupe anglophone, mais cet avantage est généralement moins marqué, sauf dans le cas des locuteurs du chinois.

Bach Canadien

Source : Éducation du Grand Montréal


Mur-8 - OngletTable des matières

A Québec family portrait

Indice de fécondité et qualité de l’éducation

Positive trends

Québec’s fertility rate is increasing – INDICE DE FÉCONDITÉ

Québec’s education outcomes – QUALITÉ DE L’ÉDUCATION

Croissance par endettement

Québec weathered the recent recession better than other provinces:

Croissance par endettement

Les taux d’impôts et de taxes sont élevés

Worrisome trends

Tax rates are high:

Marriage rates are low:

Cohabitation rates are high relative to other provinces and countries:

A “demographic winter” is coming - Une démographie catastrophique

A “demographic winter” is coming:

Personne active du Québec

Québec Droite sans lunette rose

Solde migratoire

Les québécois prennent leurs retraites plus tôt,

Seuil critique, peut-être 2020 ?

Building Québec’s welfare state

Building Québec’s welfare state – the historical background

Economic and tax issues: Funding the system

The Québec tax system

Transfer payments is not sustainable over the long term

Transfer payments

Ce que les Anglais pensent du Québec

Péréquation

La contestation

1. Programmes trop généreux

2. Ne règle pas les problèmes économiques

3. La crise économique, elle est de plus en plus contestée

Québec’s growing public debt

Québec - Budget 2011 : Dette publique

Family policy overview

The initial phase: Pre-1997

1997 and beyond

Une politique familiale inefficace et coûteuse.

The addition of parental insurance in 2006 – Congés parentaux

Les congés parentaux un programme ruineux

Les coûts :

Les résultats :

Qui en profite ?

Les conséquences :

Examining the impact of Québec family policy Fertility – Politique familliale

Universal childcare program might wish to avoid

Daycare quality – Garderies - CPE

Historique des CPE

2006, Étude sur les Garderies Universels

Les CPE ont échoué sur le plan pédagogique... comportemental et démographique

Les motivations et conséquences économiques des garderies à 7 $

Working in Québec

La liberté économique de plus en plus restreinte

High school dropout rates

Relationships and family form

Divorce

The situation facing Québec society and families

The Québec story: Short term gain/long term pain?

Conclusion

La source du problème

Politiciens ayant un sens moral douteux

Acheter des votes

Le cancer de la démocratie : les groupes d’intérêts

L’historique Québécoise

L’immobilisme du Québec

A quand le mur?