Working in Québec


Cahier spécial : Québec frappe son mur dans moins de 10 ans.


With few exceptions over several years, the labour force participation rate is lower in Québec than the in rest of Canada.

At the same time, there has been an influx of women into the labour force, particularly into the public sector.

An increase in the labour force participation of women followed the 1997 introduction of universal daycare in Québec. And while family policy is frequently accredited with this increase, it is not entirely clear that this trend was not already under way prior to the establishment of those family policies.

Canadian Labour force participation rates

While the introduction of universal daycare in Québec coincides with the increasing participation of women— particularly mothers, as outlined above—it is not easy to directly link the two.

For example, in 1995 in Québec, the participation rate for women 24 to 54 with children under 6 was 65.3%. In 2005, this demographic had a participation rate of 77.9%, - an increase of 19.3 percentage points. Compare this with New Brunswick: in 1995, the labour force participation rate was 63.5%, and in 2005, it grew to 78%. This represents a 22.8 percentage point increase.

New Brunswick did not create a provincial daycare program, and yet experienced an increase in women’s labour force participation larger than the increase seen in Québec.

The graph below shows how the labour force participation rates of women were increasing across Canada, though Québec was always at a lower rate. The creation of the daycare program in 1997 appears to have closed the gap with the rest of Canada, though it was moving in that direction nonetheless.

Canadian Labour Market Participation


La liberté économique de plus en plus restreinte

Peut-être la raison première, pourquoi les femmes vont sur le marché du travail ?

Peut-être, parce qu’ils sont incapables de boucler leurs budgets, si les deux ne travaillent pas.


Juste, les impôts totaux payés par la famille canadienne moyenne ont augmenté de 1624% depuis 1961. Aucune autre dépense des ménages n'a connu une ascension aussi rapide.

Une vidéo fort intéressante et à propos :

clip_image006[4]



Il est difficile à imaginer que la génération actuelle est plus pauvre que la génération antérieure.

Pourtant, c'est précisément ce que notre modèle économique nous a imposé grâce au crédit facile.  Ceux qui ont acheté des maisons antérieures à la bulle ont acheté des maisons à des prix raisonnables, ils sont à des longueurs d'avance aux générations actuelles point de vue richesse cumulée.

Ajouter l'État, de plus en plus gourmands pour acheter des votes a créé une spirale d'impôts et de taxes, réduisant votre liberté économique, en obligeant la femme à travailler pour rejoindre les deux bouts.

Donc, si les femmes québécoises ont joint le marché plus rapidement, c’est peut-être, parce qu’il n’avait pas le choix !

Par contre, le reste du Canada subit la même tendance que les Québécoises, car le peuple canadien devient aussi endetté que les Québécois.


La maladie du crédit.

L’endettement des consommateurs Québécois est extrêmement préoccupant puisqu’il a explosé au cours des dernières décennies.

En 20 ans, il a augmenté sept fois plus rapidement que les revenus selon des données de l’Institut Vanier.

Le centre de recherche évalue que le taux d’endettement des ménages canadiens, en incluant les Québécois, a atteint 150% de leurs revenus en 2010. (NDLR : la statistique inclut la dette hypothécaire).

L’Institut craint malheureusement que ce taux grimpera aux environs de 160% d’ici deux ans.

«Ce sont les opportunités de crédit qui ont entrainé cette situation. Les gens ont changé leur façon de consommer. Par exemple, ils achètent désormais leurs meubles à crédit»

Source: La face cachée des bureaux de crédit


Table des matières

A Québec family portrait

Indice de fécondité et qualité de l’éducation

Positive trends

Québec’s fertility rate is increasing – INDICE DE FÉCONDITÉ

Québec’s education outcomes – QUALITÉ DE L’ÉDUCATION

Croissance par endettement

Québec weathered the recent recession better than other provinces:

Croissance par endettement

Les taux d’impôts et de taxes sont élevés

Worrisome trends

Tax rates are high:

Marriage rates are low:

Cohabitation rates are high relative to other provinces and countries:

A “demographic winter” is coming - Une démographie catastrophique

A “demographic winter” is coming:

Personne active du Québec

Québec Droite sans lunette rose

Solde migratoire

Les québécois prennent leurs retraites plus tôt,

Seuil critique, peut-être 2020 ?

Building Québec’s welfare state

Building Québec’s welfare state – the historical background

Economic and tax issues: Funding the system

The Québec tax system

Transfer payments is not sustainable over the long term

Transfer payments

Ce que les Anglais pensent du Québec

Péréquation

La contestation

1. Programmes trop généreux

2. Ne règle pas les problèmes économiques

3. La crise économique, elle est de plus en plus contestée

Québec’s growing public debt

Québec - Budget 2011 : Dette publique

Family policy overview

The initial phase: Pre-1997

1997 and beyond

Une politique familiale inefficace et coûteuse.

The addition of parental insurance in 2006 – Congés parentaux

Les congés parentaux un programme ruineux

Les coûts :

Les résultats :

Qui en profite ?

Les conséquences :

Examining the impact of Québec family policy Fertility – Politique familliale

Universal childcare program might wish to avoid

Daycare quality – Garderies - CPE

Historique des CPE

2006, Étude sur les Garderies Universels

Les CPE ont échoué sur le plan pédagogique... comportemental et démographique

Les motivations et conséquences économiques des garderies à 7 $

Working in Québec

La liberté économique de plus en plus restreinte

High school dropout rates

Relationships and family form

Divorce

The situation facing Québec society and families

The Québec story: Short term gain/long term pain?

Conclusion

La source du problème

Politiciens ayant un sens moral douteux

Acheter des votes

Le cancer de la démocratie : les groupes d’intérêts

L’historique Québécoise

L’immobilisme du Québec

A quand le mur?