Québec’s growing public debt


Cahier spécial : Québec frappe son mur dans moins de 10 ans.


Just how big is Québec’s public debt? That depends on whom you speak to and how they calculate it.

·         Québec’s Ministère des Finances placed the province’s gross debt as of March 31, 2010 at some $161.6 billion—or about 53.5% of GDP.

·         The province’s auditor general begs to differ, claiming that the figure is actually larger. “If we also take into account debt that is self-financed by stateowned businesses and the debt supported by municipal sectors and universities, Québec’s debt would have stretched to $218.6B as of March 31, 2009, or 72.3% of the province’s GDP.”

·         The well respected Desjardins Group places an even higher estimate on the debt-to-GDP ratio. Using the methodology developed by the OECD to compare the gross public debt of various countries, it found Québec to have the fifth highest gross public debt-to-GDP ratio in the world—at an eye popping 94%. Québec was surpassed only by Japan, Italy, Greece and Iceland.


Québec - Budget 2011 : Dette publique

La dette du secteur public comprend la dette brute du gouvernement et la dette des réseaux de la santé et des services sociaux et de l’éducation, d’Hydro-Québec, des municipalités et des autres entreprises du gouvernement.

Cette dette a servi notamment à financer les infrastructures publiques, par exemple les routes, les écoles, les hôpitaux, les barrages hydroélectriques et les usines d’assainissement des eaux, (D 16), plus les dépenses d’épiceries.

Les résultats préliminaires montrent que la dette du secteur public du Québec devrait s’établir à 218 489 millions de dollars au 31 mars 2010, ce qui équivaut à 72,6 % du PIB.

Québec - Budget 2011  Dette publique

Ces données doivent être mises en perspective, car elles ne tiennent pas compte de la valeur économique de certains actifs détenus par le gouvernement comme Hydro-Québec, la Société des alcools ou encore Loto-Québec. Par contre, ça ne tient pas compte des dettes et des déficits qui sont hors du périmètre comptable.


Selon l’IEDM

En nous basant sur les données fournies par le ministère des Finances dans son Plan budgétaire 2011-2012 (qui excluent la part de la dette fédérale qui revient au Québec), nous en venons à estimer que la dette augmente de: 11,3 milliards $ par année, ou 31 millions $ par jour, ou 21 532 $ par minute, ou 359 $ par seconde.

Hausse de la dette publique

Cette estimation est fondée sur le taux de croissance annuel moyen de la dette lors des cinq dernières années.

Le budget 2011-2012 du gouvernement du Québec établit que la dette du secteur public s'élève à 235 milliards de dollars au 31 mars 2011, une augmentation de 13 milliards de dollars depuis l'an dernier1. Représentant 74 % du PIB, cette dette est d'autant plus préoccupante dans le contexte du vieillissement de la population et des déficits actuels.

Endettement collectif

Bien qu'il existe plusieurs définitions de la dette, la mesure la plus exhaustive de l'endettement collectif des Québécois est la dette du secteur public. Elle regroupe en effet la dette directe du gouvernement financée sur les marchés d'obligations, le passif au titre des régimes de retraite des employés du secteur public, les dettes des municipalités, d'Hydro-Québec et des autres entreprises du gouvernement, ainsi que des réseaux de l'éducation, de la santé et des services sociaux.

Autrement dit, la dette du secteur public englobe toutes les obligations financières à long terme dont le gouvernement du Québec se porte garant.

Par rapport à l'an dernier, la dette du secteur public s'est accrue de 13 milliards de dollars, principalement en raison de la hausse de la dette brute du gouvernement qui s'est accrue de 10,1 milliards de dollars.

On observe que le passif au titre des régimes de retraites des employés du secteur public a aussi augmenté de 3,4 milliards de dollars.

Composante de la detet publique

Puisque le déficit budgétaire n'est pas le seul facteur d'augmentation de la dette du secteur public, on comprend mieux pourquoi celle-ci n'a cessé d'augmenter ces dernières années, et ce, même lorsque le gouvernement déclarait des budgets équilibrés.

Source : Québec - Budget 2011 : Dette publique


Table des matières

A Québec family portrait

Indice de fécondité et qualité de l’éducation

Positive trends

Québec’s fertility rate is increasing – INDICE DE FÉCONDITÉ

Québec’s education outcomes – QUALITÉ DE L’ÉDUCATION

Croissance par endettement

Québec weathered the recent recession better than other provinces:

Croissance par endettement

Les taux d’impôts et de taxes sont élevés

Worrisome trends

Tax rates are high:

Marriage rates are low:

Cohabitation rates are high relative to other provinces and countries:

A “demographic winter” is coming - Une démographie catastrophique

A “demographic winter” is coming:

Personne active du Québec

Québec Droite sans lunette rose

Solde migratoire

Les québécois prennent leurs retraites plus tôt,

Seuil critique, peut-être 2020 ?

Building Québec’s welfare state

Building Québec’s welfare state – the historical background

Economic and tax issues: Funding the system

The Québec tax system

Transfer payments is not sustainable over the long term

Transfer payments

Ce que les Anglais pensent du Québec

Péréquation

La contestation

1. Programmes trop généreux

2. Ne règle pas les problèmes économiques

3. La crise économique, elle est de plus en plus contestée

Québec’s growing public debt

Québec - Budget 2011 : Dette publique

Family policy overview

The initial phase: Pre-1997

1997 and beyond

Une politique familiale inefficace et coûteuse.

The addition of parental insurance in 2006 – Congés parentaux

Les congés parentaux un programme ruineux

Les coûts :

Les résultats :

Qui en profite ?

Les conséquences :

Examining the impact of Québec family policy Fertility – Politique familliale

Universal childcare program might wish to avoid

Daycare quality – Garderies - CPE

Historique des CPE

2006, Étude sur les Garderies Universels

Les CPE ont échoué sur le plan pédagogique... comportemental et démographique

Les motivations et conséquences économiques des garderies à 7 $

Working in Québec

La liberté économique de plus en plus restreinte

High school dropout rates

Relationships and family form

Divorce

The situation facing Québec society and families

The Québec story: Short term gain/long term pain?

Conclusion

La source du problème

Politiciens ayant un sens moral douteux

Acheter des votes

Le cancer de la démocratie : les groupes d’intérêts

L’historique Québécoise

L’immobilisme du Québec

A quand le mur?