High school dropout rates


Cahier spécial : Québec frappe son mur dans moins de 10 ans.


While high school dropout rates may not be representative of school quality, 87 it is interesting to note that Québec’s dropout rate is the highest in the country. Between 2007 and 2010, 11.7% of Québec high school students dropped out. Manitoba was second at 11.5%, followed by Alberta, at 10.3%.

More young men than young women drop out of school across Canada. A troubling trend highlights that “the prevalence of males dropping out is much higher in Québec where in 2004-2005 seven in 10 dropouts were young men,” write economists Pierre Lefebvre and Philip Merrigan in a 2009 paper.

“Moreover, the gender gap in dropout rates is larger in Québec than the average rate for all the Canadian provinces: 13 to 15 percentage points depending on years in Québec versus 5.5 in the rest of Canada.”


Bravo ! On vient de régler le problème du taux de décrochage scolaire au Québec, on change la méthode de calcul, il fallait y penser.

Un simple ajustement mathématique, Bon Dieu ! , comme on est brillant …


Huit ans et quelque 300 millions de dollars plus tard, la stratégie de Québec n'a pas donné les résultats escomptés

«La multiplicité des objectifs a eu un effet de dispersion des énergies. Si c’est le décrochage qui nous intéresse, il faut se recentrer sur les déterminants les plus importants», dit un spécialiste.

Trop ambitieuse, mal implantée, bref, inefficace. Huit ans et quelque 300 millions de dollars plus tard, la vaste stratégie gouvernementale mise en œuvre en 2002 pour contrer le décrochage scolaire dans les milieux défavorisés n'a pas donné les résultats escomptés.

Si des progrès ont été enregistrés sur le plan de la socialisation et du climat dans les écoles, sur le strict plan du décrochage scolaire, c'est le statu quo et même pire: il y a régression.

Source : École autonome une solution au décrochage


Taux de décrochage par province et territoires pour la période 2007-2010

Des données compilées par Statistique Canada révèlent également que 11,7 % des jeunes Québécois de 20 à 24 ans abandonnent leurs études avant d'avoir leur diplôme secondaire. Il s'agit du pire taux pour ce groupe d'âge à l'échelle canadienne.

Canada : 8,5 %

Québec : 11,7 %

Île-du-Prince-Édouard : 8,9 %

Terre-Neuve-et-Labrador : 7,4 %

Manitoba : 11,4 %

Nouvelle-Écosse : 8,6 %

Colombie-Britannique : 6,4 %

Alberta : 10,4 %

Nouveau-Brunswick : 8,1 %

 

Saskatchewan : 9,4 %

Ontario : 7,8 %

 

 

Avant le ralentissement économique de 2008-2009, le taux de chômage chez les décrocheurs se situait à 18 % contre 8,4 % chez les jeunes diplômés.

Après le ralentissement économique, plus de 23 % des jeunes décrocheurs étaient en chômage contre 11,9 % chez les jeunes diplômés du secondaire.

Source : Taux de décrochage par province


Table des matières

A Québec family portrait

Indice de fécondité et qualité de l’éducation

Positive trends

Québec’s fertility rate is increasing – INDICE DE FÉCONDITÉ

Québec’s education outcomes – QUALITÉ DE L’ÉDUCATION

Croissance par endettement

Québec weathered the recent recession better than other provinces:

Croissance par endettement

Les taux d’impôts et de taxes sont élevés

Worrisome trends

Tax rates are high:

Marriage rates are low:

Cohabitation rates are high relative to other provinces and countries:

A “demographic winter” is coming - Une démographie catastrophique

A “demographic winter” is coming:

Personne active du Québec

Québec Droite sans lunette rose

Solde migratoire

Les québécois prennent leurs retraites plus tôt,

Seuil critique, peut-être 2020 ?

Building Québec’s welfare state

Building Québec’s welfare state – the historical background

Economic and tax issues: Funding the system

The Québec tax system

Transfer payments is not sustainable over the long term

Transfer payments

Ce que les Anglais pensent du Québec

Péréquation

La contestation

1. Programmes trop généreux

2. Ne règle pas les problèmes économiques

3. La crise économique, elle est de plus en plus contestée

Québec’s growing public debt

Québec - Budget 2011 : Dette publique

Family policy overview

The initial phase: Pre-1997

1997 and beyond

Une politique familiale inefficace et coûteuse.

The addition of parental insurance in 2006 – Congés parentaux

Les congés parentaux un programme ruineux

Les coûts :

Les résultats :

Qui en profite ?

Les conséquences :

Examining the impact of Québec family policy Fertility – Politique familliale

Universal childcare program might wish to avoid

Daycare quality – Garderies - CPE

Historique des CPE

2006, Étude sur les Garderies Universels

Les CPE ont échoué sur le plan pédagogique... comportemental et démographique

Les motivations et conséquences économiques des garderies à 7 $

Working in Québec

La liberté économique de plus en plus restreinte

High school dropout rates

Relationships and family form

Divorce

The situation facing Québec society and families

The Québec story: Short term gain/long term pain?

Conclusion

La source du problème

Politiciens ayant un sens moral douteux

Acheter des votes

Le cancer de la démocratie : les groupes d’intérêts

L’historique Québécoise

L’immobilisme du Québec

A quand le mur?