Commission scolaire ouvre la porte à l’autonomie des écoles

Voyant qu’ils sont acculés au mur, il semble avoir une ouverture pour les écoles autonomes.

Drôlement temps, les ‘Charters Schools’ sont une réelle réussite aux États-Unis, évidemment tous les groupes d’intérêts n’en veulent pas, car il risque d’être IMPUTABLE.


Extrait de : La CSDM ouvre la porte à l’autonomie, Sarah-Maude Lefebvre, Journal De Montréal,, 23/11/2011

MONTRÉAL — Alors que les commissions scolaires sont remises en question, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) ouvre la porte à l’autonomie des écoles et promet de se « renouveler » d’ici deux ans, et ce, malgré « d’importantes préoccupations » en matière de réussite scolaire.

Pour la première fois de son histoire, la CSDM a présenté une reddition de comptes, mercredi, affirmant avoir un bilan « transparent et non complaisant » de ses actions.

Malgré une légère hausse du taux de réussite de ses élèves en français, la commission scolaire a avoué faire face à plusieurs « défis », notamment en ce qui concerne la réussite des garçons et les résultats en mathématiques.

La CSDM s’est également dite « très préoccupée » par le nombre d’élèves de moins de 20 ans qui s’inscrivent à l’éducation aux adultes, plutôt que de demeurer au secondaire. Idem scénario pour la formation professionnelle que semblent bouder bon nombre d’étudiants.

« Même si nos élèves réussissent mieux qu’avant, bon nombre d’entre eux ont une moyenne cumulative qui se situe entre 60 % et 69 %. Nous voulons faire mieux et nous continuerons à travailler avec acharnement », a déclaré en conférence de presse Gilles Petitclerc, directeur général de la Commission scolaire de Montréal. 

Moins de paperasses, plus d’autonomie

Par ailleurs, la présidente de la CSDM, Diane de Courcy, s’est engagée à « ouvrir le débat » sur l’autonomie des écoles, affirmant que la « discussion devait avoir lieu, que ça nous plaise ou non ».

Au cours des deux prochaines années, trois modèles seront étudiés,

1.      le modèle actuel,

2.      le modèle de l’école autonome affiliée, où l’école recevrait son budget sous forme de crédit annuel et le gérerait de façon indépendante, et

3.      celui de l’école « institutionnelle », où les écoles primaires et secondaires partageraient leurs installations et fonctionneraient selon un mode coopératif.

 « Tout le monde sera consulté. La discussion doit avoir lieu à l’interne. Pas avec tous les gérants d’estrade de l’école, mais bien avec ceux qui font l’école. D’autres modèles sont possibles, mais il faudra que celui retenu fasse réussir les enfants, ne soit pas seulement cosmétique ou ne satisfasse qu’un groupe d’artisans, a mis en garde Mme de Courcy. D'ici deux ans, nous aurons renouvelé la Commission scolaire. Mais nous ne le ferons pas à n'importe quel prix. »

La présidente de la CSDM s’est également engagée à « simplifier » sa commission scolaire, notamment en empruntant la voie numérique. Le paiement électronique et un système d’inscription par internet font partie des projets envisagés.

Critiquant une fois de plus sévèrement les écoles privées, la CSDM a exigé que Québec se positionne « clairement » envers l’école publique.

Les écoles privées sont un contre poids contre le système étatique du système d'éducation, faîtes comme les pays scandinaves, aucune sécurité d'emploi, pas de permanence, pas d'ancienneté, évaluée selon les performances, et licenciements sans préavis, s'il y a lieu.

Là, on pourra sérieusement discuter, qu'un employé du secteur public égale un employé du secteur privé, ce n'est pas les écoles privées qui sont la cause du problème, c'est vous ! Qui ne performez pas assez, à cause de la NON-IMPUTABILITÉ par des conditions de travail en béton négocié par vos syndicats et nos politiciens carriéristes.

Si l'on prenait exemple de la Suède, on financerait à 100 % les écoles privées, pour s'assurer une plus forte compétitivité.

« Le Québec n’ayant pas confirmé son choix en matière d’éducation, la discussion autour d’un projet de politique en éducation permettrait non seulement de faire ces choix, ou d’en faire d’autres, mais aussi sortir du débat oiseux sur les structures », a affirmé Mme De Courcy.


Lectures complémentaires :

14/04/11

La recette redoutable de Québec Droite en éducation en 5 étapes. Par contre, jouons le jeu, si j’étais dans un système totalitaire capitaliste ne subissant aucune pression extérieure qu’elle serait les réformes majeures pour que l’éducation devienne extrêmement efficace.

10/03/11

We can avoid mass teacher layoffs and reward our best performers, staffing decisions to be made based on seniority, allowing school districts to assign staff based on merit and performance.

16/12/10

Chèque éducation, Le chèque éducation (education voucher ou school voucher) est un système qui permet aux parents de financer directement l'école dans laquelle leur enfant sera scolarisé. Ils financent directement l'école de leur choix et non forcément l'école que leur aurait été imposée par un mécanisme de carte scolaire. On parle également de bon scolaire ou de bon d'études.

27/11/10

Royaume–Uni changement majeur de l’éducation, de plus en plus dans le monde entier, on se dirige vers des écoles autonomes, on veut rendre les professeurs et les gestionnaires imputables. Voici un extrait de Michael Gove secrétaire de l’éducation du Royaume-Uni, les États-Unis vont dans la même direction, vers le modèle suédois, 2 x vidéo.

16/09/10

La Suède une référence en éducation, la Suède a systématisé et généralisé la coexistence d’écoles privées et publiques, en finançant totalement le privé.

03/02/10

Les ‘Charter Schools’: une école publique, plus proche de l’étudiant, imaginez une école sans bureaucratie, sans syndicat, mais le seul but est d'enseigner.

03/02/10

Un avantage : la présence du secteur privé dans l’enseignement, le cas de la Suède a systématisé et généralisé la coexistence d’écoles privées et publiques, en finançant totalement le privé. Concurrence génère de l’efficacité, efficacité génère de l’imputabilité


 

  1. gravatar

    # by Anonyme - 6 août 2014 à 15 h 23

    My brother suggested I might like this blog. He was totally right.
    This put up truly made my day. You can not believe just how a lot time I had spent
    for this information! Thanks!

    Here is my web-site; best netbook downloads