La guéguerre se poursuit entre la Chine et les USA sur le solaire

Les pauvres Chinois ne sont pas contents, il maintient leur monnaie dévaluée depuis des décennies, ils sont offusqués que les pays deviennent protectionnistes.

Chers Chinois, ça ne marche pas à un seul sens unique, votre dumping social va être de plus en plus difficile à justifier face aux peuples des pays industriels.


Extrait de : La guéguerre se poursuit entre la Chine et les USA sur le solaire, l’Echo, 25 novembre 2011

Pékin accuse le gouvernement américain de violer les règles de l'OMC en subventionnant les entreprises US actives dans le domaine des énergies renouvelables. Ce geste intervient alors que le département américain du Commerce a récemment annoncé qu'il ouvrait une enquête suite à une plainte de sociétés américaines du secteur des énergies solaires à l'encontre le la Chine.

La Chine a annoncé vendredi qu'elle lançait une enquête sur les subventions américaines dans le domaine des énergies renouvelables, apparemment en réponse à une mesure similaire en provenance des Etats-Unis sur ses panneaux solaires.

Le ministère chinois du Commerce a annoncé que cette enquête portait sur les équipements dans l'énergie solaire, éolienne et hydraulique et six projets dans les Etats du Massachusetts, de l'Ohio, de Washington, du New Jersey et de Californie.

Le ministère va étudier des plaintes selon lesquelles les politiques "de soutien et de subventions" des Etats-Unis dans le domaine des énergies renouvelables violent les règles de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) et créent des "obstacles" au développement du secteur en Chine, explique-t-il dans un communiqué.

Cette enquête a démarré vendredi et se poursuivra jusqu'au 25 mai 2012 mais pourra être, si nécessaire, prolongée jusqu'au 25 août.

Plainte américaine

Cette initiative intervient alors que le département américain du Commerce a annoncé qu'il allait enquêter sur la plainte de la compagnie SolarWorld qui accuse la Chine de vendre des panneaux solaires et des cellules photovoltaïques sur le marché américain à des prix inférieurs aux coûts de production.

Gordon Brinser, patron de SolarWorld, une société qui a déposé plainte en son nom et celui de six autres entreprises du secteur auprès des pouvoirs publics, a accusé la Chine de "subventionner illégalement" ces équipements et de les vendre "à des prix artificiellement bas", ce qui menace de "décimer" les fabricants nationaux.

Les six sociétés réunies autour de SolarWorld au sein de la "Coalition for American Solar Manufacturing" estiment que la concurrence chinoise a coûté des milliers d'emplois et forcé au moins sept entreprises à fermer leurs portes ou à réduire leur activité au cours des six derniers mois.


Lecture complémentaire : U.S. Solar Panel Makers Say China Violated Trade Rules