Micro-transactions, hum …

Venant du blogue de Mish

Voici un GIF qui démontre comment les micro-transactions étaient drôlement actives à partir de 2007.

Le malheur de un, fait le bonheur de l’autre.

·         Les ordres automatiques ont représenté 56% du volume des transactions sur les marchés américains en 2010.

·         En Europe, ce chiffre dépasserait désormais les 40%.

·         En août dernier, pour atteindre 75% de toutes les transactions aux États-Unis.

·         Conduit les opérateurs à surinvestir dans des stratégies centrées sur l’attitude des autres acheteurs et vendeurs plutôt que sur la valeur fondamentale des actifs.

·         Ce phénomène accroît le coût global des transactions et détériore la liquidité du marché.

·         Les devises sont elles aussi de plus en plus souvent échangées à haute vitesse, estiment qu’un quart des transactions au comptant est passé par les traders à haute fréquence (HFT).

·         En 2009, le montant total des transactions de change entre banques impliquant l’euro ont été 20 fois supérieures au PIB de l’UE.

·         97 % de ces transactions interbancaires correspondent à de la spéculation sur les micro-évolutions de cours entre les différentes monnaies.


I do not know enough about algorithm-driven High Frequency Trading to comment intelligently other than to say 100% without a doubt that someone is making a huge pile of cash from HFT or it would not be done.

You can watch an animated GIF that chronicles the rise of the HFT Algo Machines from January 2007 through January 2012 by clicking on the link.

clip_image001

The GIF starts out slow and boring, but watch the progression through the end

from Mish's Global Economic Trend Analysis (Mike Mish Shedlock)

Source : Rise of the High Frequency Trading Robots