Tabous 3 : Les banques

Les trois tabous de nos médias traditionnels.


3)       LES BANQUES

Les banques jouissent de grands privilèges, car le pouvoir financier a une sérieuse main mise sur notre démocratie.

Dans ce cas-ci, je ne parlerai que du Canada, car c’est un cas foncièrement risible.

Au Canada, nous n'avons que sept banques, remarquables, ne trouvez -pas ?

On maintient des oligopoles, alors irrémédiablement, peu de compétition et beaucoup de profits.

Juste cette année, ils ont généré officiellement plus 24,2 milliards de profits, quand le gouvernement fédéral tout probablement se dirige vers un déficit de plus de 30 milliards, et ces profits ne comprennent pas les ‘Hedges Funds' qu'ils possèdent où des ‘Shadows Banks' sous des noms obscurs, cherchez l'erreur ?

Ce qui est encore plus risible, le peuple canadien est responsable de plus de 536 milliards des prêts immobiliers les plus à risques par l’entremise de la SCHL, par contre ce sont les banques qui font les profits, tout un bon ‘deal’.

Alors, quand certains  politiciens vous disent, que nos banques sont solides, ils ont raison, mais sur le dos de qui ? Sur le dos du peuple !

Et pas un foutu journaliste ou quotidien ose le mentionner, pourquoi, car les gens financiers copinent main dans la main avec les magnats de la presse. De plus, puisqu’ils sont de forts bons clients, on oublie volontairement ce privilège.

Et bien sûr, s’il y a une crise immobilière, qui va ramasser les pots cassés ?

Je vous laisse deviner, évidemment le peuple !