Inflation qui peut coûter cher

Cahier spécial:    L’aristocratie contre son peuPle
                                 
Jamais le peuple n’a donné son accord pour supporter des retraites pyramidales 
                                  (Suite : Le diable se cache dans les détails)


Inflation qui peut coûter cher

À notre chère inflation avez-vous l’impression que vous êtres de plus en pauvres, soyez-assuré vous l’être.

Notre gouvernement québécois a toujours la solution facile c’est d’augmenter les taxes, pour ne pas traumatiser ça noblesse au lieu de couper leurs avantages.

On n’indexe pas les impôts, mais on vous assomme avec des augmentations de tarif, tel que la TVQ, les tarifs hydro-électriques, RRQ, l’enregistrement de votre automobile, au bas mot
8 milliards de moins dans vos poches et ceci ne comprend même pas les augmentations de taxes de vos villes qui eux sont aussi pognés avec des retraites insolvables.

On résume: on va donc payer en cette nouvelle année financière 2011-2012 quelque
8 milliards de dollars de plus en impôts, taxes, droits... qu'au cours de l'année 2009-2010.
Vous avez bien lu: 8 000 000 000$.
(23a)

Spéculation veut dire inflation

Maintenant, il faut ajouter toute l’inflation qui galope au rythme de la spéculation.

Plusieurs États-Providence sont dans un sale pétrin ayant maintenu la règle d'or pendant des décennies, ils sont proches de l'insolvabilité, la seule méthode qu'ils leur restent c'est d'imprimer ou de donner du crédit facile à coûts de milliards pour acheter leurs propres obligations pourrîtes tout en donnant une belle opportunité à notre milieu de la finance de spéculer avec de l'argent facile.

Il y a une leçon à tirer de l'expérience des pays qui ont eu l'idée "lumineuse " d'imprimer de la monnaie, c'est que cette méthode engendre toujours de l'inflation, voire de l'hyperinflation.

Alors, nos vautours du milieu de la finance se régalent devant ce plat majestueux  quasi gratuit (1% d'intérêts). Car, cela fait longtemps qu’ils ont compris, qu’ils étaient nettement plus payants de spéculer que d’investir dans le marché réel.

Parasites discovered long time ago that it is easier to suck the existing blood out of the body of living organisms than producing it from scratch. (24)

Donc, ils spéculent sur la matière première, tel que : pétrole, coton, café, blé et bien sûr les prix grimpent.

"Excessive financial speculation is contributing to increasing volatility and record food prices, exacerbating global hunger and poverty". (25)

Alors, le pauvre petit peuple est pogné dans un étau, l’inflation créée par des gouvernements irresponsables et l’inflation créée par la spéculation.

Alors, peut-être vous vous posez la question, pourquoi l'auteur parle-t-il d'inflation dans un document qui se concentre sur les retraites dorées.

Parce que c'est toujours dans les détails que le diable se cache, parce que la retraite dorée est indexée ou partiellement indexés, plus que l'inflation augmente, plus le déficit actuariel augmente et plus ça coûte cher au peuple.

Une des méthodes pour réduire l’impact des déficits actuariels est de sous-évaluer l’inflation.

Analyse de sensibilité (inflation)

Les prestations des quatre régimes de retraite analysés sont partiellement indexées.

En conséquence, une variation de l’hypothèse du taux d’inflation aura des répercussions sur le montant des obligations actuarielles.

Afin de démontrer la sensibilité de cette hypothèse, nous présentons l’impact d’une variation de celle-ci de 0,25 p. cent sur la valeur des obligations actuarielles.

Étant donné que cette hypothèse a une incidence sur d’autres hypothèses, dont celles relatives au taux d’indexation, au taux d’actualisation et au taux d’augmentation des salaires, l’analyse de sensibilité résulte de la variation simultanée de l’ensemble de ces hypothèses, (9.83).

Retraite - Sensibilité

Ce tableau s’interprète ainsi : une variation du taux d’inflation de 0,25 p. cent, sur toutes les années à venir ferait augmenter les obligations actuarielles des régimes sélectionnés de 870 millions de dollars pour la CARRA et de 480 millions pour le gouvernement du Québec. (26)


L'aristocratie contre son peuple (onglet)Table des matières

Introduction

Les retraites des fonctionnaires vont-elles couler l’État ?

Conflit social entre deux classes

Une monarchie des temps moderne

Lutte des classes

Secteur privé vs secteur publique

Les deux arguments classiques du secteur public

Rapport de l'ISQ sur la rémunération

En combinant, les deux AVANTAGENT :

“Haves and have nots”

L’illégitimité des retraites dorées

L’illégitimité des retraites dorées

La royauté politique copine avec la noblesse du secteur publique

L’iniquité entre le peuple et la noblesse du secteur public

10 milliards et beaucoup plus …

Ce «pelletage par en avant»

“Double whammy” for workers not in DB plans

L’insolvabilité de tels régimes

Une fraude pyramidale

Fausse prémisse économique

Longévité

Que peu de gens ont vu venir (Faux )

Démographie

Relever l'âge de retraite

Allons faire un petit tour en Europe

Retraite trop tôt, liberté 55

Public prenne leur retraite plutôt

Change the retirement age for the public sector

Lord Hutton in his report on public sector pensions (England)

Certains énoncés dans l’article sont absurdes

58 % des Québécois doivent se débrouiller seuls (Faux) !

On ne peut modifier ce qui a déjà été promis (Faux !)

Il a une source de revenus éternelle: les impôts (Faux) !

Appauvrir tout le monde en modifiant ces régimes n'est pas la bonne solution (Faux) !

Le FARR, c'est en effet un peu l'équivalent d'un emprunt REER, (Faux) !

La problématique pour le gouvernement fédéral

La règle d’or de nos agences de notation

Ce passif serait plutôt supérieur à 200 milliards

Falsifier les chiffres

Market value of assets

L’art d’oublier les obligations actuarielles

La dette brute totale d'Ottawa à quelque 1695 milliards

Canada must address economic threats: TD chief

La problématique pour le gouvernement du Québec

Des constats troublants

Le camouflage du gouvernement du Québec et des sociétés d’États

Hydro-Québec.

La nouvelle technique : Hors du périmètre comptable

Régime de retraite des CPE

La problématique pour les villes

Ratio de partage entre cotisants et employeurs

Municipale

Les pertes actuarielles en taxe directe

Des constats troublants

Régimes de retraite - Labeaume craint les compromis

Montréal

Montréal un rapport de 30/70 entre cotisants et employeurs

Peut-être une loi spéciale

Montréal : 578,9 millions pour 2012

Des constats troublants

Le diable se cache dans les détails

La CDP a dégagé un rendement de 4.7% en 2011

75 milliards

Rendements fantaisistes

FARR 42 milliards , hum …

La rentabilité du FARR très douteux

Une cagnotte pour le FARR ? Laisse donc, faire !

Inflation qui peut coûter cher <==

Les salaires qui augmentent

Longévité sous-estimé

Mortality improvements are being understated

Je l’ai payé ce fonds de pension, c’est à moi ! (Pas sûr :  16 exemples)

Le rendement des prestataires

Rendement/Peuple

Pourquoi, un tel dérapage ?

Facteur de longévité au cours des derniers siècles.

Régime à prestations déterminées depuis 1924

Oui, quel beau merdier !

Gouvernement du Québec : la survie du FARR ?

Les graphiques des médias

Selon le Plan Budgétaire

Historique du FARR

Des constats troublant pour le FARR

Tableau du FARR

Le coût des retraites dorées par secteur

Le coût globale des retraites dorées  de l’ensemble du  Secteur Public

Recommandations :

Retraite dorée : 0 % de risque Pour le peuple : 76 % de risque d’être pauvre

Écart flagrant entre le privé et le public

Iniquités

Exemple d’écart

REER a-t-on les moyens ?

Utopie de l'épargne personnelle pour le peuple

Nous aurons des joyeux naufragés à la retraite

Le RRQ sa survie

Solution pour la survie du RRQ

Les alternatives

Le déni sur la réalité de leurs régimes à prestations déterminées

10 à 20 ans trop tard

Saskatchewan une province responsable

Modèle Chilien

Le système suédois de retraites par points

Conclusion

Solution proposée :

Négociation :

Conséquence légale d’un modèle Ponzi

Un avertissement

Source