Les retraites dorées selon les paliers du secteur public

Cahier spécial:    L’aristocratie contre son peuPle
                                 
Jamais le peuple n’a donné son accord pour supporter des retraites pyramidales
                                  (Suite : Le coût des retraites dorées par secteur)


Décortiquons les retraites dorées selon les paliers du secteur public

Même si les chiffres énoncées vont être approximatives car l’information n’est pas facile à trouver.

Le but de l’exercice est de démontrer l’ordre de grandeur et la gravité de la situation.


1)    Administrations fédérales au Québec

C’est dans l’administration fédérale que la croissance de l’emploi a été la plus forte au cours de cette période, avec une augmentation de son effectif de 20 %. (34, p72)

Vous devez ajouter compter le coût des retraites dorées des employés fédéraux, car une partie de votre richesse que vous créer est transférer en impôt fédéral, votre talon de chèque le prouve à chaque semaine.

Supposons certaines variables :

A.      Assumons que 20 % des employés fédéraux travaillent au Québec (80,2/387,6), donc il est logique d’assumer que 20 % des prestations versées au retraités fédéraux résident au Québec, ce qui donne 1.7 milliards.

B.      Utilisons la même tendance démographique que les employés de la fonction publique du Québec puisqu’ils sont eux-aussi dans la cohorte des baby-boomers, pour le nombre de gens qui prenne leurs retraites, environ un accroissement de  6 % entre  (2011-2016) et
1.8 % entre (2017 – 2020).

Couts des régimes de retraite des employés
fédéraux au Québec

 

Année

Tendance
démographique
vers la retraite

Coût des prestations de retraite fédérale au Québec

     

2010

 

1 700 000 000

2011

6.0%

1 802 000 000

2012

6.0%

1 904 000 000

2013

6.0%

2 006 000 000

2014

6.0%

2 108 000 000

2015

6.0%

2 234 480 000

2016

6.0%

2 336 480 000

2017

1.8%

2 367 080 000

2018

1.8%

2 397 680 000

2019

1.8%

2 428 280 000

2020

1.8%

2 458 880 000

       

2)    Administrations provinciales

L’emploi dans les administrations devrait faire du surplace au cours des prochaines années, avec un repli du côté de l’administration québécoise commandé par la politique du Conseil du trésor, qui est de réduire de 20 % en dix ans la taille de sa fonction publique, en ne remplaçant qu’un départ sur deux des employés de l’État.

Étant donné que 57 % de la fonction publique provinciale est âgée de plus de 45 ans et 15 % de plus de 55 ans, les départs à la retraite seront nombreux dans les années qui viennent. (35)

Utilisons l’information du tableau du FARR mais cette fois-ci ajoutons le coût de l’intérêt que nous payons pour le coussin du FARR, qui va être payé indéfiniment comme tout État-Providence qui se respecte, on ne paye jamais son capital.

Coût des régimes de retraite provincial

Année

Prestations
des retraites
provinciale

Coût de l'intérêt
du FARR

Coût des
retraites
+ intérêts.

       

2010

4 500 000 000

2 600 000 000

7 100 000 000

2011

4 768 000 000

2 600 000 000

7 368 000 000

2012

5 036 200 000

2 600 000 000

7 636 200 000

2013

5 304 400 000

2 600 000 000

7 904 400 000

2014

5 572 600 000

2 600 000 000

8 172 600 000

2015

5 840 800 000

2 600 000 000

8 440 800 000

2016

6 109 000 000

2 600 000 000

8 709 000 000

2017

6 190 950 000

2 600 000 000

8 790 950 000

2018

6 272 900 000

2 600 000 000

8 872 900 000

2019

6 354 850 000

2 600 000 000

8 954 850 000

2020

6 436 800 000

2 600 000 000

9 036 800 000


3)    Administration municipale

L’effectif des municipalités

L’effectif des municipalités

L’Observatoire de l’administration publique, hiver 2010

Régimes de retraite municipaux: les charges fiscales explosent

Avec Montréal en tête, les 105 villes et municipalités du Québec qui offrent à leurs employés des régimes de retraite à prestations déterminées sont aux prises avec une explosion des coûts à supporter.

La charge fiscale des régimes de retraite municipaux, c'est-à-dire le montant de la facture à refiler sur le compte de taxes des citoyens, a augmenté de 95% en l'espace de trois ans, passant de 340 millions en 2007 à 663 millions en 2010. La facture devrait dépasser les 800 millions cette année.

Les rendements des portefeuilles ne sont pas au rendez-vous. Les déficits de capitalisation des régimes de retraite augmentent.

«Ça va carrément asphyxier nos citoyens et le financement des municipalités et villes, rétorque M. Forest. Indéniablement, on va augmenter de façon importante les taxes ou on va couper dans les services.»

Les montants en jeu sont devenus insoutenables pour les municipalités, les soubresauts des marchés boursiers, les départs hâtifs à la retraite et la longévité accrue contribuent, bon an mal an, à une augmentation des déficits actuariels visant à maintenir à flot les régimes de retraite et le respect des engagements des municipalités.

Le modèle sur lequel se sont bâtis les régimes de retraite municipaux est en crise. Des solutions devront être trouvées rapidement pour assurer l'équité entre tous les contribuables et les prochaines générations de travailleurs.»

Le maire Forest trouve injuste de faire supporter par les contribuables ces généreux régimes de retraite municipaux. «On demande un effort supplémentaire aux citoyens alors que les 2/3 d'entre eux n'ont même pas de régime de retraite.»

Les municipalités sont donc aux prises aujourd'hui avec des régimes de retraite devenus excessivement lourds à faire supporter par les contribuables.

Il faut que le gouvernement nous donne des outils pour sortir de la crise des régimes de retraite.»Les municipalités sont à bout de souffle.

Extrait de l’article : Régimes de retraite municipaux: les charges fiscales explosent,
Michel Girard, La Presse, 05 novembre 2011

Régimes de retraite des employés municipaux

Le déficit actuel des régimes de retraite des employés municipaux est estimé à trois milliards de dollars alors que les rendements à venir s’annoncent inquiétants. Les solutions proposées par les municipalités sont à coût nul pour le gouvernement et elles assureraient l’équité entre tous les contribuables et les prochaines générations.

Le milieu municipal souhaite notamment l’établissement d’un régime à prestations cibles, l’augmentation de l’âge de la retraite, une hausse des cotisations et un meilleur partage des coûts.

Pour arriver à mettre en place ce nouveau modèle de régime de retraite, les municipalités ont besoin de l’appui du gouvernement. C’est dans ce contexte qu’elles souhaitent une déclaration ministérielle reconnaissant l’ampleur du problème municipal et s’engageant à appuyer les municipalités dans la mise en place d’une solution à court terme.

Extrait de : L’UMQ rappelle aux parlementaires les enjeux prioritaires du milieu municipal

A.      Nous allons utiliser la même méthodologie que celle que j’ai employée pour le  fédéral, nous savons que le coût des prestations est de 800 millions par année pour 2012.

B.      Utilisons la même tendance démographique du gouvernement du Québec pour le nombre de gens qui prenne leurs retraites, environ 6 % entre  (2011-2016) et 1.8 % entre (2017 – 2020).

Couts des régimes de retraite des employés municipaux

Année

Tendance
démographique
vers la retraite

Coût des prestations municipales

     

2010

 

800 000 000

2011

6.0%

848 000 000

2012

6.0%

896 000 000

2013

6.0%

944 000 000

2014

6.0%

992 000 000

2015

6.0%

1 051 520 000

2016

6.0%

1 099 520 000

2017

1.8%

1 113 920 000

2018

1.8%

1 128 320 000

2019

1.8%

1 142 720 000

2020

1.8%

1 157 120 000


4)    Administrations des sociétés d’États

Selon l’ENAP les entreprises publiques représentent  7.7 %  du secteur public (873 212), ce qui donne environ 67 237 personnes.

Nous savons que l’effectif du secteur public pour le Gouvernement est de 559 728 et il y a plus de 302 000 prestataires, ce qui donne un rapport de 54 %, donc pour deux personnes qui travaillent, il y a une personne qui est à la retraite.

On le remarque chez Hydro-Québec, la proportion est à peu près identiques il y a plus de 10,000 prestataires pour 21 000 employés temps plein.

·         Assumons, un ratio de 50 %, environ 33,5000 sont à la retraite.

·         Assumons, la même tendance démographie de départ des retraités,
6 % pour les six prochaines années et 1.8 % pour les 4 dernières.

·         Accordons le bénéfice du doute que le coût de la prestation est équivalent à celui de la province, donc  14,900 $.

Je crois être foncièrement très conservateur quand on examine les retraites extrêmement généreuses que les employés d’Hydro-Québec se sont octroyées.

Couts des régimes de retraite pour les sociétés d’États

Année

Tendance

démographique

vers la retraite

Nombre de prestataire

Coût des prestations

       

2010

 

35 000

521 500 000

2011

6.0%

37 100

552 790 000

2012

6.0%

39 200

584 080 000

2013

6.0%

41 300

615 370 000

2014

6.0%

43 400

646 660 000

2015

6.0%

45 500

677 950 000

2016

6.0%

47 600

709 240 000

2017

1.8%

48 230

718 627 000

2018

1.8%

48 860

728 014 000

2019

1.8%

49 490

737 401 000

2020

1.8%

50 120

746 788 000


5)    Autres organismes financés par l’État

Donc, si l’ensemble du secteur public est de 834,300 personnes, moins ceux du secteur public du gouvernement du Québec (559 728), les municipaux (86 305), le fédéral (80 300) et les sociétés d’État (67 237), il nous reste environ 40 530 personnes, donc appliquons, le même raisonnement que les Sociétés d’État.

·        Assumons, un ratio de 50 %, environ 20 265 sont à la retraite.

·        Assumons, la même tendance démographie de départ des retraités,
6 % pour les six prochaines années et 1.8 % pour les 4 dernières.

·        Assumons, le coût de la prestation est équivalent à celui de la province, donc 
14,900 $
.

 

 

Autres organismes financés par l’État.

Année

Tendance démographique vers la retraite

Nombre de prestataire

Coût des prestations

       

2010

 

20 265

301 948 500

2011

6.0%

21 481

320 065 410

2012

6.0%

22 697

338 182 320

2013

6.0%

23 913

356 299 230

2014

6.0%

25 129

374 416 140

2015

6.0%

26 345

392 533 050

2016

6.0%

27 560

410 649 960

2017

1.8%

27 925

416 085 033

2018

1.8%

28 290

421 520 106

2019

1.8%

28 655

426 955 179

2020

1.8%

29 019

432 390 252


L'aristocratie contre son peuple (onglet)Table des matières

Introduction

Les retraites des fonctionnaires vont-elles couler l’État ?

Conflit social entre deux classes

Une monarchie des temps moderne

Lutte des classes

Secteur privé vs secteur publique

Les deux arguments classiques du secteur public

Rapport de l'ISQ sur la rémunération

En combinant, les deux AVANTAGENT :

“Haves and have nots”

L’illégitimité des retraites dorées

L’illégitimité des retraites dorées

La royauté politique copine avec la noblesse du secteur publique

L’iniquité entre le peuple et la noblesse du secteur public

10 milliards et beaucoup plus …

Ce «pelletage par en avant»

“Double whammy” for workers not in DB plans

L’insolvabilité de tels régimes

Une fraude pyramidale

Fausse prémisse économique

Longévité

Que peu de gens ont vu venir (Faux )

Démographie

Relever l'âge de retraite

Allons faire un petit tour en Europe

Retraite trop tôt, liberté 55

Public prenne leur retraite plutôt

Change the retirement age for the public sector

Lord Hutton in his report on public sector pensions (England)

Certains énoncés dans l’article sont absurdes

58 % des Québécois doivent se débrouiller seuls (Faux) !

On ne peut modifier ce qui a déjà été promis (Faux !)

Il a une source de revenus éternelle: les impôts (Faux) !

Appauvrir tout le monde en modifiant ces régimes n'est pas la bonne solution (Faux) !

Le FARR, c'est en effet un peu l'équivalent d'un emprunt REER, (Faux) !

La problématique pour le gouvernement fédéral

La règle d’or de nos agences de notation

Ce passif serait plutôt supérieur à 200 milliards

Falsifier les chiffres

Market value of assets

L’art d’oublier les obligations actuarielles

La dette brute totale d'Ottawa à quelque 1695 milliards

Canada must address economic threats: TD chief

La problématique pour le gouvernement du Québec

Des constats troublants

Le camouflage du gouvernement du Québec et des sociétés d’États

Hydro-Québec.

La nouvelle technique : Hors du périmètre comptable

Régime de retraite des CPE

La problématique pour les villes

Ratio de partage entre cotisants et employeurs

Municipale

Les pertes actuarielles en taxe directe

Des constats troublants

Régimes de retraite - Labeaume craint les compromis

Montréal

Montréal un rapport de 30/70 entre cotisants et employeurs

Peut-être une loi spéciale

Montréal : 578,9 millions pour 2012

Des constats troublants

Le diable se cache dans les détails

La CDP a dégagé un rendement de 4.7% en 2011

75 milliards

Rendements fantaisistes

FARR 42 milliards , hum …

La rentabilité du FARR très douteux

Une cagnotte pour le FARR ? Laisse donc, faire !

Inflation qui peut coûter cher

Les salaires qui augmentent

Longévité sous-estimé

Mortality improvements are being understated

Je l’ai payé ce fonds de pension, c’est à moi ! (Pas sûr :  16 exemples)

Le rendement des prestataires

Rendement/Peuple

Pourquoi, un tel dérapage ?

Facteur de longévité au cours des derniers siècles.

Régime à prestations déterminées depuis 1924

Oui, quel beau merdier !

Gouvernement du Québec : la survie du FARR ?

Les graphiques des médias

Selon le Plan Budgétaire

Historique du FARR

Des constats troublant pour le FARR

Tableau du FARR

Le coût des retraites dorées par secteur

Population active dans le secteur public

Décortiquons les retraites dorées selon les paliers du secteur public <==

Le coût globale des retraites dorées  de l’ensemble du  Secteur Public

Recommandations :

Retraite dorée : 0 % de risque Pour le peuple : 76 % de risque d’être pauvre

Écart flagrant entre le privé et le public

Iniquités

Exemple d’écart

REER a-t-on les moyens ?

Utopie de l'épargne personnelle pour le peuple

Nous aurons des joyeux naufragés à la retraite

Le RRQ sa survie

Solution pour la survie du RRQ

Les alternatives

Le déni sur la réalité de leurs régimes à prestations déterminées

10 à 20 ans trop tard

Saskatchewan une province responsable

Modèle Chilien

Le système suédois de retraites par points

Conclusion

Solution proposée :

Négociation :

Conséquence légale d’un modèle Ponzi

Un avertissement

Source