Pourquoi, un tel dérapage ?

Cahier spécial:       L’aristocratie contre son peuPle
                                     Jamais le peuple n’a donné son accord pour supporter des retraites pyramidales


Pourquoi, un tel dérapage ?

Commençons par une phrase relativement simple de Jean Coutu

C'est épouvantable ce qu'on voit dans la rue. Cette loi a été votée pour des gens qui meurent à 61 ans, pas à 90 ans. Ça n'a pas d'allure.

Facteur de longévité au cours des derniers siècles.

Avant 1750 25

Fin XVIIIe siècle 30

Mi XIXe siècle 40

1900-1910 50

Vers 1945 60

Vers 1960 70

Vers 1985 75

Vers 2010 81

Régime à prestations déterminées depuis 1924

1924

Le 19 juillet 1924, le Parlement adopte la Loi sur la pension de la Fonction publique (LPFP) dans le but d’offrir aux fonctionnaires un revenu convenable au moment de leur départ à la retraite. Le régime de retraite mis sur pied en 1924 était un régime à prestations déterminées et l’est encore aujourd’hui.

Les prestations étaient déterminées selon une formule de calcul équivalant à 2 % du salaire moyen sur une période de service minimale de 10 ans jusqu’à un maximum de 35 ans. L’âge de la retraite était fixé à 65 ans et le régime versait des prestations de survivant à la veuve et aux enfants des participants de sexe masculin seulement. Le taux de cotisation des employés était fixé dans la LPFP à 5 % pour les participants des deux sexes.

Historique du Régime de pension de retraite de la fonction publique

Vous remarquerez les termes n’ont presque pas changé, sauf durant cette période, il y avait très peu de chance qu’on lui donne pleine pension car les gens décédait avant 50 ans.

C’est pourquoi en 1947, ils ont permis de prendre la retraite avant 60 ans, car tu avais
plus de chance d’avoir un avis de décès que 35 ans de services.

1947

La LPFP est de nouveau modifiée afin de ramener l’âge de la retraite de 65 à 60 ans, sans réduction des prestations de retraite. Les modifications de 1947 instaurent également le concept de la pension différée et établissent un plafond de 15 000 $ sur les salaires aux fins du calcul des cotisations et des prestations.

Donc, dans la période entre 1945 et 1960, les gens décédaient entre 60 à 70 ans,  ce qui donnait un rapport d’environ 1 pour 1, donc, le cotisant payait 1 dollar et l’État payait
1 dollar, ce qui était équitable.

C’est pour cela que j’ai inséré dans les deux tableaux du dernier chapitre, 3 lignes additionnelles 60, 63, 65, car certains mourraient à 70 ans, mais d’autres à 60 ans, ce qui donnait un équilibre relatif de 1 pour 1.

Mais, tout le modèle a commencé à déraper à partir de 1970, quand les gens ont commencé à vivre plus vieux, certains pays, comme la Suède et le Chili, il y a plus de 20 ans, ayant des politiciens matures et responsables ont modifié leurs régimes pour qu’ils deviennent auto équilibrés en tenant compte de la longévité et du rendement,  ces modèles ont été copiés multiples fois dans le monde.

En Suède, il n’y a aucune différence entre le privé ou le public, tout le monde est sur la même enseigne.

Depuis ce temps, l’ensemble des entreprises privées s’est retiré des régimes à prestations déterminées sachant très bien l’insolvabilité, seulement 7 % aux États-Unis, et ils sont tous à peu près sous-capitalisés.

Mais, malheureusement nous n’avons pas eu ce type de politicien mature et responsables, ce que nous avons eu ce sont des politiciens carriéristes, où il ne pense pas loin que leur nez, c’est-à-dire 4 ans.

Il est évident qu’on s’en allait dans un mur, j’ai des rapports de régimes de prestations déterminées de solvabilité de plus de 15 ans, qui annonçait la problématique de l’insolvabilité et on risquait d’avoir de sérieux conflits sociaux à cause de l’iniquité de distribution de richesse.

Mais nos politiciens comme d’habitude ont agis, comme ils savent si bien le faire:
c’est –à-dire procrastiner, camoufler et reporter le problème à plus tard.

Donc, qu’avons-nous ?

1)      Des fonctionnaires qui commencent à comprendre l’insolvabilité de leurs retraites dorées.

2)      80 % de la population qui refuse de payer des retraites dorées quand eux-mêmes risquent d’être au seuil de pauvreté.

3)      Les jeunes fonctionnaires se sentent frustrés et savent très bien qu’ils ne cotisent pas pour eux, mais pour ceux qui n’ont pas assez payé

4)      Et les jeunes où on leur donne plus de 244 milliards de dettes publiques, sans jamais avoir eu droit au chapitre.

Oui, quel beau merdier !

Le fait d’avoir attendu si longtemps, les solutions risquent d’être drastiques, car le Québec ne va pas bien.

·        Un taux d’endettement, si la province était un pays, il aurait été décoté maintes fois et on ne pourra pas éternellement se cacher dans les jupons du Canada.

·        La compétitivité et la productivité la plus faible de l’Amérique du Nord.

·        Le deuxième plus important problème démographique au monde.

·        Des déficits structurels depuis plus de 20 ans.

·        Et aucune force politique et une maturité de peuple pour changer réellement les choses.

·        Une crise économique mondiale, ou notre voisin du sud a plus de 100 millions de personnes prêtes à travailler à 14$ de l’heure qui amplifie notre faible compétitivité.

Donc, rien de bon, n’augure l’avenir du Québec et certainement pas la survie des retraites dorées.


L'aristocratie contre son peuple (onglet)Table des matières

Introduction

Les retraites des fonctionnaires vont-elles couler l’État ?

Conflit social entre deux classes

Une monarchie des temps moderne

Lutte des classes

Secteur privé vs secteur publique

Les deux arguments classiques du secteur public

Rapport de l'ISQ sur la rémunération

En combinant, les deux AVANTAGENT :

“Haves and have nots”

L’illégitimité des retraites dorées

L’illégitimité des retraites dorées

La royauté politique copine avec la noblesse du secteur publique

L’iniquité entre le peuple et la noblesse du secteur public

10 milliards et beaucoup plus …

Ce «pelletage par en avant»

“Double whammy” for workers not in DB plans

L’insolvabilité de tels régimes

Une fraude pyramidale

Fausse prémisse économique

Longévité

Que peu de gens ont vu venir (Faux )

Démographie

Relever l'âge de retraite

Allons faire un petit tour en Europe

Retraite trop tôt, liberté 55

Public prenne leur retraite plutôt

Change the retirement age for the public sector

Lord Hutton in his report on public sector pensions (England)

Certains énoncés dans l’article sont absurdes

58 % des Québécois doivent se débrouiller seuls (Faux) !

On ne peut modifier ce qui a déjà été promis (Faux !)

Il a une source de revenus éternelle: les impôts (Faux) !

Appauvrir tout le monde en modifiant ces régimes n'est pas la bonne solution (Faux) !

Le FARR, c'est en effet un peu l'équivalent d'un emprunt REER, (Faux) !

La problématique pour le gouvernement fédéral

La règle d’or de nos agences de notation

Ce passif serait plutôt supérieur à 200 milliards

Falsifier les chiffres

Market value of assets

L’art d’oublier les obligations actuarielles

La dette brute totale d'Ottawa à quelque 1695 milliards

Canada must address economic threats: TD chief

La problématique pour le gouvernement du Québec

Des constats troublants

Le camouflage du gouvernement du Québec et des sociétés d’États

Hydro-Québec.

La nouvelle technique : Hors du périmètre comptable

Régime de retraite des CPE

La problématique pour les villes

Ratio de partage entre cotisants et employeurs

Municipale

Les pertes actuarielles en taxe directe

Des constats troublants

Régimes de retraite - Labeaume craint les compromis

Montréal

Montréal un rapport de 30/70 entre cotisants et employeurs

Peut-être une loi spéciale

Montréal : 578,9 millions pour 2012

Des constats troublants

Le diable se cache dans les détails

La CDP a dégagé un rendement de 4.7% en 2011

75 milliards

Rendements fantaisistes

FARR 42 milliards , hum …

La rentabilité du FARR très douteux

Une cagnotte pour le FARR ? Laisse donc, faire !

Inflation qui peut coûter cher

Les salaires qui augmentent

Longévité sous-estimé

Mortality improvements are being understated

Je l’ai payé ce fonds de pension, c’est à moi ! (Pas sûr :  16 exemples)

Le rendement des prestataires

Rendement/Peuple

Pourquoi, un tel dérapage ? <==

Facteur de longévité au cours des derniers siècles.

Régime à prestations déterminées depuis 1924

Oui, quel beau merdier !

Gouvernement du Québec : la survie du FARR ?

Les graphiques des médias

Selon le Plan Budgétaire

Historique du FARR

Des constats troublant pour le FARR

Tableau du FARR

Le coût des retraites dorées par secteur

Le coût globale des retraites dorées  de l’ensemble du  Secteur Public

Recommandations :

Retraite dorée : 0 % de risque Pour le peuple : 76 % de risque d’être pauvre

Écart flagrant entre le privé et le public

Iniquités

Exemple d’écart

REER a-t-on les moyens ?

Utopie de l'épargne personnelle pour le peuple

Nous aurons des joyeux naufragés à la retraite

Le RRQ sa survie

Solution pour la survie du RRQ

Les alternatives

Le déni sur la réalité de leurs régimes à prestations déterminées

10 à 20 ans trop tard

Saskatchewan une province responsable

Modèle Chilien

Le système suédois de retraites par points

Conclusion

Solution proposée :

Négociation :

Conséquence légale d’un modèle Ponzi

Un avertissement

Source