Le vampirisme étatique : l’impôt

Ce qui a changé c’est que le spoliateur a "le Pouvoir"

Ils ajouteront qu’il faut payer des impôts pour le bien commun. Mais ils ont bien du mal à définir précisément cet intérêt général.

Comme c’est la semaine des impôts.

Voici, une vidéo satirique provenant de nos cousins français sur le vole légal de nos États-Providences.

« Les gouvernements ont une vision très sommaire de l’économie. Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s’arrête de bouger, donne des subventions. » de Ronald Reagan


L’État-Providence n‘est qu’une spoliation légale

Vulnérables

Ensuite, parce qu’elle a permis l’émergence d’une « fiscocratie ».

Aujourd’hui, les contribuables sont vulnérables devant un despote sans âme ni visage : le fisc.

D’une part, la complexité de la législation fiscale multiplie les probabilités d’erreurs et expose même les plus honnêtes contribuables à de douloureuses sanctions.

D’autre part, elle soumet les citoyens mal informés à l’arbitraire de percepteurs fiscaux qui pourraient manipuler la loi ou qui voudraient profiter de son caractère obscur pour l’interpréter à l’avantage du Trésor public.

Exceptions

Finalement, l’opacité de la législation est la preuve qu’en matière de fiscalité, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne.

Si la Loi sur les impôts est si volumineuse et si obscure, c’est notamment parce qu’elle accorde une multitude d’exceptions, de déductions et d’avantages de toutes sortes à certains groupes.

Elle constitue un moyen efficace de privilégier et de corrompre la clientèle des partis tout en étant suffisamment discret pour éviter l’indignation et la controverse.

Il fut un temps où l’impôt était prélevé pour permettre à l’État de servir les contribuables.

À présent, les contribuables sont au service d’un État hypertrophié et obnubilé par son auto-alimentation.

La démocratie fait lentement place à la fiscocratie…

Extrait de : L’ère de la « fiscocratie », Nathalie Elgrably-Lévy, Journal de Montréal, 28 mars 2012