La vérité sur le chômage

La vérité sur le chômage

Quand les médias vous transmettent le taux de chômage, il faut prendre cela avec un très gros GRAIN DE SEL, car souvent ils sont manipulés en moussant les politiques du gouvernement.

Trois variables devraient s’ajouter au taux de chômage pour avoir une idée plus réaliste.

1.      Privé vs Public

Générer des emplois publics paraît bien statistiquement, mais un emploi du public est une dépense, non une création de richesse.

Le PQ dans ces années de gloire était expert à ce petit jeu, on engage des fonctionnaires à pelleter, de belles statistiques, mais une formidable dépense gouvernementale pour multiple génération.

2.      Nombre de gens qui ne cherchent plus d’emplois

L’exemple flagrant de cette manipulation d’information, c’est celle du mois passé.

On apprenait que le taux de chômage avait baissé aux États-Unis, on a juste oublié de dire qu’il y avait 500,000 personnes additionnelles qui ne cherchaient plus d’emplois (voir le prochain carnet).

3.      Les nouveaux emplois, ils sont sur quelles assiettes fiscales

Faire des emplois à 12 $, c’est loin d’être payant pour l’État, on a un exemple flagrant au Québec, ou plus de 54 % de la population font moins de 30,000$ et ne paie physiquement pas d’impôt ou très peu.

Drôlement difficile de payer un ministère de la santé qui nous coûte presque 34 milliards et plus de la moitié de la population qui remplissent leurs rapports d’impôts n’en paie pas.