1.5 milliards aux contribuables pour gagner des votes !

Savez-vous pourquoi notre vérificateur général (chien de garde du peuple pour protéger théoriquement les intérêts des contribuables) n’a pas le droit de fouiner dans la gestion d’Hydro-Québec.

Parce qu’il y a tellement de squelettes dans les placards chez Hydro-Québec, que plusieurs têtes sauteraient, remarque au Québec, c’est peu probable, car personne n’est imputable de rien !

Après, on se demande pourquoi l’État perd toute légitimité face à son peuple.

Quand, ce n’est pas ton argent, ce n’est pas grave !, s’il manque de l’argent, on taxera ou on tarifiera un peu plus le peuple, que c’est simple…

Pour les libéraux, leur morale est assez primitive, ils vendraient leurs mères pour rester au pouvoir, on va favoriser certaines régions en construisant des centrales qu’on n’a pas besoin, parce que je vais gagner des votes, alors le 1.5 milliard facturer inutilement au contribuable, ils n’en ont rien à foutre.

Déjà au mois de juillet 2012, l’alarme avait sonné, mais les libéraux étaient aux pouvoirs, donc, il ne faut pas traumatiser nos crapules en cravate.

L'achat d'énergie par biomasse ou éolienne résulte de décrets ministériels. « Hydro-Québec n'est que l'exécutant et la Régie de l'énergie n'a pas vraiment son mot à dire, c'est le gouvernement qui décide », dénonce ce dernier. (1)


Une belle niaiserie du député libéral

Des surplus, ce n'est pas la fin du monde », dit son député Pierre Paradis. On pourrait les utiliser pour attirer des investissements.

Sauf, il faudrait que la liberté économique du Québec ne soit pas la plus cancre de l’Amérique du Nord pour motiver les investisseurs, évidemment, régler les problèmes de fonds ne sont pas la panacée de nos politiciens québécois.

S’il fallait qu’à chaque fois, que nos politiciens disent des niaiseries en réduisant leurs salaires de .5 %, ou il serait muet comme une carpe ou le peuple serait drôlement plus riche.


Hydro: les surplus en énergie coûteront 1,5 milliard

Les surplus d'électricité coûteront environ 1,5 milliard de dollars aux Québécois d'ici 2020, a révélé mardi le patron d'Hydro-Québec Thierry Vandal

« Mais pour des raisons qui appartiennent au gouvernement et à ses politiques de développement industriel (...),  en 2009, 2010 et 2011, on a mis de l'avant des programmes en biomasse et en petites centrales électriques », a-t-il expliqué. Il a aussi mentionné l'éolien.

La société d'État estimait ne pas avoir besoin de produire plus d'énergie.

Réf : Hydro: les surplus en énergie coûteront 1,5 milliard, Paul Journet, La Presse,12 février 2013


Hydro-Québec - De l’électricité achetée en pure perte

La société d’État s’est faite complice du PLQ en multipliant les contrats d’approvisionnement auprès du secteur privé, accuse J.-F. Blain.

Le risque financier des producteurs privés qui ont gagné un appel d’offres est refilé à l’acquéreur, Hydro-Québec Distribution. Donc, en cas d’erreurs prévisionnelles ou de dépenses irrécupérables, […] le coût est de toute façon refilé en totalité aux clients québécois », rappelle M. Blain.

À ses yeux, les Québécois ont ainsi écopé sans le savoir du « risque financier associé à une réintroduction du secteur privé dans la production de l’électricité au Québec ». « La collectivité se retrouve maintenant avec des parcs éoliens, des petits barrages hydroélectriques, des projets de cogénération », certains d’entre-deux étant de surcroît des « pseudoprojets de communautés locales dissimulées derrière des sociétés en commandite créées par les promoteurs eux-mêmes », dénonce-t-il.

Intérêt politique ?

« Est-ce que c’est une facture strictement politique qui a servi à se payer un tout petit peu de capital politique en saupoudrant des emplois en région sans même que les filières soient développées de façon optimale aux endroits où cela aurait été le plus économiquement performant ? », s’interroge Jean-François Blain, avant de lancer : « C’est probablement cela. »

Extrait de : Hydro-Québec - De l’électricité achetée en pure perte, Marco Bélair-Cirino, Le Devoir, 16 janvier 2013