Les banques centrales fabriquent l’hyperspéculation et l’hyperinflation

Nous avons évoqué la déconnexion entre les marchés boursiers euphoriques et le marasme économique ;

·         la nécessité de séparation des banques d’affaires des banques de dépôt;

·         le véritable rôle de Mario Draghi (président de la BCE) ;

·         le marché de l’or et son importance aujourd’hui ;

·         et le déséquilibre sans précédent entre les gains réalisés par les responsables de la crise (banques, fonds spéculatifs, finance de l’ombre, renfloués malgré leurs échecs) et les pertes réalisées, sous couvert d’austérité, par les populations occidentales.