Revenu Québec, toujours aussi bougon !

Savez-vous, quand je lis cet article, j’ai l’impression d’avoir un vendeur de ‘char’ qui se pavane pour avoir augmenté son chiffre d’affaires.

Évidemment, personne ne pose les vraies questions, politiciens et journalistes toujours aussi conciliants.

Combien de gens et de compagnies que vous a mit en faillite avec des cotisations abusives en ne respectant pas une société de droit ?

Quand l’État ne respecte plus le droit de propriété, cela ressemble plus à une dictature, qu’une saine démocratie.

Facile d’émettre des cotisations abusives en refusant des dépenses.

Paye dans 30 jours ou crève, et si tu n’es pas d’accord, on se verra devant la justice dans deux ou trois ans, si bien sûr, tu en as encore les moyens et si tu es capable de débourser des centaines de milliers de dollars en frais juridiques pour te défendre.

C’est ce genre d’attitude qui décourage les entrepreneurs, mais évidemment, ils sont peu nombreux, comparativement à l’ensemble de la population avide d’avoir des services au-dessus de leurs moyens.

Par contre, ils représentent le cœur de l’économie, sans eux, vous crevez !

Enfin …


Extrait de : Évasion fiscale: Revenu Québec récupère 3,9 milliards $, Michel Munger, Lundi, 15 décembre 2014 

MONTRÉAL – Revenu Québec a récupéré près de 3,9 milliards $ lors du dernier exercice auprès de ceux qui font de l'évasion fiscale, un chiffre en hausse de 12 %.

L'agence provinciale a même dépassé sa cible, qui s'élevait à 3,65 milliards $. Les particuliers et entreprises se partagent la facture dans des proportions respectives de 24 % et 76 %.

L'État sait qu'il ne verra pas la couleur de tout l’argent détourné, mais il en retrouve une bonne partie.

«Notre taux d'encaissement est d'environ 75 % au bout de trois ans», a précisé Stéphane Dion, porte-parole de Revenu Québec. «Lorsque nous produisons un avis de cotisation, c'est prévu que des sommes ne seront pas perçues. Selon la situation financière de l'entreprise ou du particulier, ou une entente de paiement, ça peut prendre des années avant que l'on récupère la totalité.»

En 2013-14, Québec a récupéré 397 millions $ dans l'industrie de la construction. Le total a plus que doublé depuis quatre ans. En restauration, les entreprises ont remis 427 millions $ au gouvernement.

Converti en agence en avril 2011, Revenu Québec a récolté plus de 10 milliards $ qui échappaient autrefois à l'État.

Stéphane Dion a expliqué les progrès par l'ajout de 1100 employés, principalement en vérification. «Ça nous a permis de développer de nouvelles solutions dans les secteurs à risque, notamment la construction et la restauration.»

Le porte-parole fait par exemple référence au module d'enregistrement des ventes dans les restos. L'appareil empêche un entrepreneur de camoufler une partie du chiffre d'affaires. Les bars en seront un jour dotés.

Revenu Québec ne croit pas avoir fini de creuser.

«Un projet d'attestation existe déjà pour les contrats publics et il devrait être élargi à la construction et aux agences de placement de personnel», a affirmé M. Dion. «Des sommes importantes nous échappent aussi en planification fiscale abusive.»

Les interventions dans ce dernier créneau ont rapporté 88 millions $ l'an dernier.

Le secteur du tabac, qui fait l'objet de nombreux communiqués de Revenu Québec, n'a pourtant donné que 23 millions $

Le porte-parole indique que la lutte à l'évasion fiscale reste payante. Chaque dollar investi permet d'en récupérer neuf.

«Souvent, on va nous reprocher l'agressivité», a-t-il confié. «Ce n'est pas une question d'être agressif, mais d'être juste pour tous. Oui, les sommes récupérées ont augmenté, mais c'est proportionnel aux effectifs déployés sur le terrain.»

Si tu es si juste, pourquoi tu ne respectes pas le droit de propriété, aucune perception sans recours juridique, comme Revenu Canada le fait d’ailleurs.

Système totalement pourri, et s’il y a du travail au noir, peut-être qu’il y a une mauvaise distribution de richesse. Toutes les études internationales le prouvent, plus qu’un État a une mauvaise distribution de richesse, plus il y a du travail au noir.

Essai de motiver une personne du privé qui risque d’être au seuil de pauvreté à sa retraite et de voir son voisin avoir une belle retraite dorée parce qu’il est fonctionnaire, belle distribution de richesse !

L'argent récupéré en 2013-14 (principales catégories)

Construction: 397 millions $

Restauration: 427 millions $

Planifications fiscales abusives: 88 millions $

Tabac: 23 millions $

Divulgations volontaires: 55 millions $

Indices de richesse: 33 millions