Dérapage de la droite : Finance: cupidité excessive

Les gagnants et les perdants de la mondialisation

Les gagnants :

2.  Le milieu de la finance

L’insouciance de nos gouvernements :

Les pyramides d'argent sont illégales depuis des lustres et punissables de peines très sévères. Sauf quand c'est l'État qui commet le crime :

Total Public debt

Depuis à peu près 40 ans, les États s'endettent uniquement pour rembourser leurs dettes précédentes, alors même que leurs dépenses continuent d'augmenter plus vite que leurs recettes.

N'importe quel particulier ou entreprise se verrait purement et simplement refuser le moindre prêt dans ces conditions, mais pas l'État.

N'importe quel particulier ou entreprise n'aurait qu'une option pour sortir de l’ornière : accepter de ne pas dépenser plus que le montant des revenus, ou recettes, et même un peu moins pour provisionner le remboursement de sa dette antérieure.

Pas l’État : n'étant pas contrôlé, il a pu en même temps augmenter le montant des dépenses, et se sur-endetter au-delà de tout ce qui est imaginable. Mais toutes les histoires ont une fin, et un système économique ne peut résister longtemps aux lois physiques naturelles. Toutes les pyramides d'argent s'effondrent un jour, et en général d'un seul coup.

Nos gouvernants ont hypothéqué non seulement l'avenir de nos enfants,
mais tout simplement la continuité du pays.


Milieu financier : Avidité et spéculation excessive

Allouant au mieux les capitaux et les risques, et capable de s'autoréguler. Cette croyance s'est brisée sur les milliards engloutis par les États pour sauver les banques et combattre la récession.

clip_image004Quand on ne régularise pas suffisamment le milieu financier, il dérape et l’avidité du gain favorise une spéculation excessive. Mais les intérêts à combattre sont extrêmement puissants. Ils entravent toujours l'émergence d'un nouveau paradigme qui mettrait réellement la finance au service de l'économie réelle.

Puisque les États ont moins d’entrées fiscales coopératives et vos conditions de travails baissent, l’État et vous, vous devenez de plus en plus pauvres et vous devez emprunter, et à qui on emprunte ?

Au Banque, car les banques gèrent le capital pour vous financer, et plus que vous vous endettez plus ils deviennent riches grâce à l’endettement.

clip_image006L'argent domine la politique, des effets de distorsion des marchés libres et mettant en danger la démocratie., " nous avons ni le capitalisme, ni la démocratie.

Nous avons le capitalisme de copinage (crony) . " où la cour de la politique et de la haute finance ont transformé notre économie dans un club privé qui récompense les super-riches et les entreprises, nous avons maintenant une classe intitulée les financiers de Wall Street et les PDG d'entreprises qui croient que le gouvernement est là pour les satisfaires.

L’endettement des pays et du peuple favorise indûment la richesse des banques car on doit passer par eux pour se faire refinancer.

En plus si le monde devient chaotique soyez assuré que les spéculateurs vont en tirer profit.


Lectures supplémentaires :

1. Dérapage de la gauche: Dette, Fonction publique, Peuple

2. Dérapage de la droite: Libéralisation et CDS

3. Dérapage de la droite: Mondialisation

4. Dérapage de la droite: Fiscalité, Évasion, Salaires, Subvention

5. Dérapage de la droite : Finance: cupidité excessive

6. Les gagnants : La classe moyenne des pays émergents

7. Les perdants : La classe moyenne des pays occidentaux

8. Dérapage de la droite: Banques : Trillions de profits, Peuple : Trillions de dettes

9. Dérapage de la droite: Le capitalisme de copinage

10. Dérapage de la droite : La monnaie singe des banques centrales

11. Dérapage : QE (pour maintenir son train de vie)

12. Dérapage : les taux d’intérêts à zéro sinon négatif

13. Dérapage : Les économistes scélérats

14. Dérapage : Les politiciens sont-ils ignorants ou incompétents ?

15. Dérape : Profits sans prospérité

16. Dérape : Des démocraties déresponsabilisantes

17. Dérapage Harper : Baisser les impôt de société, le Canada un désastre économique (1)

18. Dérapage Harper : Un $ cdn surévalué trop longtemps, le Canada un désastre économique (2)

19. Dérapage Harper : La plus grosse bulle immobilière pour créer une économie artificielle par endettement (3)

20. Dérapage Harper : D’avoir créé une économie asymétrique (4)

21. Dérape Harper: multiples signatures d’accords de libre-échange totalement inefficace (5)

22. Conclusions des dérapages