Les États-Unis 2017 - (1)

Prenez le temps de lire mes conclusions publiées au début de 2016, vous allez comprendre pourquoi nous sommes dans un tel marasme et pourquoi mes prédictions s’avéraient justes.

Conclusions des dérapages

Depuis l’élection de M. Trump comme futur président, le Canada va subir des changements majeurs sur son aspect économique.

Puisque les États-Unis est notre principal client et compétiteur et d’autant plus que la situation économique du Canada est loin d’être réjouissante, tous soubresauts risquent d’affecter nos balances commerciales, nos emplois et les revenus d’États et bien sûr votre niveau de vie.

Le peuple américain s’est enfin réveillé, je l’avais prédit il y a quelques années que seul le peuple américain pouvait casser l’idéologie de la mondialisation imposée par l’oligarchie américaine sur le reste du monde, ce qui s’est passé en 2016 par l’élection de M. Trump

Une particularité du président américain c’est qu’il peut choisir à l’intérieur de son cabinet des gens provenant de l’extérieur du parti politique, tel que dans le secteur privé.

clip_image002

Contrairement à nous, on doit choisir nos ministres à l’intérieur du parti les députés qui ont été élus, malheureusement, ce sont des Messieurs tout le monde, non des entrepreneurs qui ont la discipline d’équilibrer revenus et dépenses, alors on se retrouve avec des carriéristes et n’ont aucune idée comment l’économie réelle fonctionne et l’expérience de gérer des budgets équilibrés.

Malheureusement, nos ministres et nos députés au cours des dernières décennies ont été plus préoccupés à augmenter la colonne des dépenses (augmenter la dette, telle que notre professeur d’art dramatique est en train de la faire) pour gagner des votes que de travailler sur la colonne des revenus (autres que de surtaxer le peuple, tel que M. Couillard le fait continuellement) pour équilibrer ces budgets.

Le cabinet de M. Trump est unique

Les États-Unis et le monde ont besoin d’un changement à 180 degrés, car, l’évolution économique, l’immigration et la distribution de la richesse particulièrement pour les pays occidentaux ne va pas dans la bonne direction et le peuple le sait, même si la propagande des ‘mass medias’ vous dit le contraire.

Je laisse la parole à Giuliani publié le 28 décembre au Washington Time qui était un des bras droits de M. Trump lors de sa campagne.

Giuliani: Trump's CEO-Heavy Cabinet Is What US Needs

December 28, 2016

by Lauren Briggs 

clip_image004

In a Dec. 28 op-ed, former New York City Mayor Rudy Giuliani praised President-elect Donald Trump's transition to the White House, saying that he is living up to his campaign promises and leading "one of the most extraordinary presidential transition periods of all time."

"Whether it's his fresh perspective on fixing America's problems, his strong head start on making Cabinet picks, or utilizing wisdom culled from one of the greatest business careers in history, President-elect Trump is already making good on his promises to win for the American people," Giuliani wrote in the TIME op-ed. "Imagine how much more he'll be able to accomplish once he becomes President Trump."

Giuliani pointed to Trump's "complete outsider status" and praised him for selecting a diverse group to his administration, including CEOs, accomplished generals, governors, and even Ben Carson, a retired neurosurgeon with no experience in government. Giuliani says that Trump is "turning Washington on its head by hiring the best individual for the job," irrespective of any personal or business connections.

"This variety of highly qualified leaders will bring outside-the-box thinking to an administration committed to fixing Washington and returning power to the forgotten man and woman," he wrote.

The outspoken attorney has been a long-term Trump supporter, giving many speeches on the campaign trail during Trump's bid for the presidency. Giuliani was reportedly under consideration for a Cabinet position until he pulled out of the running earlier in December, electing to work in the private sector at his law firm and consulting firm, reports the Washington Times. He remains a vice chairman the president-elect's transition team.

"On the day President-elect Trump takes office, he will be the first individual ever to serve as president who did not have any previous U.S. military or government experience," the former mayor wrote for TIME. "This occurrence is literally unprecedented, and a very clear sign that he holds a completely new perspective on the real world, will judge people on results and not rhetoric, and will embrace a practical approach to solving our greatest challenges. President-elect Trump is ready to get things done, and he won't be held back by old Beltway traditions and loyalties."

Sources: TIME, Washington Times 

Un groupe de milliardaire et de millionnaire

clip_image006

·       Un autre avantage d’avoir des gens très riches et beaucoup d’entre eux sont à la fin de leurs carrières et même de leurs vies, ils ne sont pas achetables et n’ont plus rien à prouver, car beaucoup ont réussis avec brio dans leurs milieux.

·       Quand, le président des États-Unis demande leurs aides pour servir leurs pays, ils ne sont certainement pas préoccupés, s’ils vont recevoir une retraite dorée ou gagner les prochaines élections pour avoir une ‘job’.

·       Ce n’est certainement pas comme ici, où des M. tout le monde qui devient premier ministre ou ministre qui n’ont foutu aucune idée ce que c’est un compte à recevoir.


Lectures complémentaires :

1. Dérapage : Les politiciens sont-ils ignorants ou incompétents ?

2. Couillard, 6.2 milliards de moins dans vos poches.

3. L’origine de la richesse d’un État providence

4. 30 ans d’illusions tordues

5. Qui sont les véritables parasites ?, attaché vos ceintures !

6. Washington : ‘We’re running a f—ing casino’:

7. Don’t listen to the ruling elite: the world economy is in real trouble