Surveillance totale: CIA




Surveillance totale: vous êtes cernés, vous êtes prévenus. Il est temps d’entrer en résistance.

L’agence de renseignement américaine CIA peut transformer votre télévision en appareil d’écoute, contourner les applications de cryptage et peut-être aussi contrôler votre véhicule, selon des documents publiés mardi par WikiLeaks.  Les documents publiés sont des documents  internes à l’agence elle-même.
L’argument des biens pensants et des Maîtres est toujours le même; « si vous n’avez rien à cacher vous n’avez rien à craindre ». C’est une argument bidon qui ne  résiste pas à l’analyse: la vie privée doit rester privée, point à la ligne. Il n’y a aucune raison pour qu’un groupe de personnes ait accès à la vie privée des autres citoyens ou alors cela veut dire que l’on ratifie un monde à deux vitesses, un monde avec une super élite,l aquelle grace à ce contrôle des citoyens devient inamovible.
Ainsi ce n’est pas hasard si les Maîtres font écouter les candidats aux élections pour ainsi réduire leur chance d’être élus grâce aux informations obtenues. C’est Nixon et son Watergate. C’est Obama qui espionne Trump, c’est Hollande et sa clique de pseudo libertaires corrompus, ex correspondanst de la CIA en France du temps de De Gaulle,  du Canard qui fait des dossiers comme la Stasi sur Fillon et Marine.
Sinon c’est  l’intrusion, la manipulation, le contrôle et l’enchainement de  la servitude. Rappelons qu’aussi bien du temps des nazis que de la Stasi et de la gloire du KGB, c’ètaient les mêmes arguments qui étaient utilisés.
Le peuple, les indivividus doivent conserver la possibilité de se révolter, de se soulever, de se libérer, de résister. L’occupation nazie n’aurait pu etre dépassée si les nazis avaient eu à leur disposition tous les moyens utilisés par les CIA, les NSA et autres.
Ce sont les gouvernements qui doivent craindre les peuples et non l’inverse. La première mesure de Hitler a été de désarmer les juifs ne l’oubliez jamais. Le peuple doit conserver la possibilité de conserver la monnaie qu’il veut car la monnaie,  c’est la liberté.
Le peuple doit conserver la possibilité de détenir des armes pour se battre contre les Maîtres quand ce sera nécessaire. La dérive actuelle, est de plus en plus clairement exposée: « ILS », les Maîtres en sont à contester les élections qui ne leur conviennnent pas, ils excluent une partie du peuple qui ne vote pas comme il faut. Ils réeduquent par la propagande et la manipulation des esprits mieux que les camps de l’URSS.
J’insiste solennellement. Pensez qu’il n’y a pas de retour en arrière spontané, c’est toujours plus , sur la route de la servitude: pensez au générations futures. Le vrai découpage en politique n’est bien sur plus droite/gauche, c’est entre ceux qui acceptent l’évolution liberticide du monde et ceux qui la refusent, c’est entre les collabos et les résistants. Les gouvernements, les élites ont perdu notre confiance, il leur appartient de la reconquérir;  ce n’est pas à nous, de changer comme ils tentent de nous le faire croire.
Vous savez de quel côté je me trouve et de quel camp j’écris.
Le site créé par l’Australien Julian Assange révèle  que ces documents prouvent que la CIA opère d’une manière similaire à l’agence de sécurité nationale (NSA), principale entité de surveillance électronique des Etats-Unis, en matière d’espionnage informatique mais avec moins de supervision.
WikiLeaks a publié près de 9.000 documents présentés comme provenant de la CIA, estimant qu’il s’agissait de la plus importante publication de matériels secrets du renseignement jamais réalisée.
Un porte-parole de la CIA, Jonathan Liu, n’a évidemment ni confirmé ni démenti l’authenticité de ces documents, ou commenté leur contenu.
Le site affirme qu’une grande quantité de documents de la CIA mettant au jour « la majorité de son arsenal de piratage informatique » a été diffusée auprès de la communauté de la cyber-sécurité, et en avoir reçu lui-même une partie qu’il a décidé de rendre publique.
« Cette collection extraordinaire, qui représente plusieurs centaines de millions de lignes de codes, dévoile à son détenteur la totalité de la capacité de piratage informatique de la CIA », avance-t-il.
« Ces archives semblent avoir circulé parmi d’anciens pirates du gouvernement américain et sous-traitants de façon non autorisée, l’un d’entre eux ayant fourni à WikiLeaks une partie de ces archives », poursuit-il.
Selon le site, ces documents montrent que l’agence de renseignement a élaboré plus d’un millier de programmes malveillants, virus, cheval de Troie et autres logiciels pouvant infiltrer et prendre le contrôle d’appareils électroniques.
Ces programmes ont pris pour cible en particulier des iPhone, des systèmes fonctionnant sous Android (Google) -qui serait toujours utilisé par le président Donald Trump-, le populaire Microsoft ou encore les télévisions connectées de Samsung, pour les transformer en appareils d’écoute à l’insu de leur utilisateur, affirme WikiLeaks.
La CIA s’est également intéressée à la possibilité de prendre le contrôle de véhicules grâce à leurs instruments électroniques.
En piratant les smartphones, relève le site, la CIA parviendrait ainsi à contourner les protections par cryptage d’applications à succès comme WhatsApp, Signal, Telegram, Weibo ou encore Confide, en capturant les communications avant qu’elles ne soient cryptées.
« De nombreuses vulnérabilités exploitées par le cyber-arsenal de la CIA sont omniprésentes et certaines peuvent déjà avoir été découvertes par des agences de renseignement rivales ou par des cyber-criminels », relève WikiLeaks.
Dans un communiqué, Julian Assange a estimé que ces documents faisaient la preuve des « risques extrêmes » induits par la prolifération hors de toute supervision des instruments de cyberattaque.
« On peut faire un parallèle entre la prolifération sans contrôle de telles +armes+, qui résultent d’une incapacité à les contenir associée à leur haute valeur marchande, et le commerce mondial des armes », a-t-il relevé.
:)