Simulation Québécoise avec une démocratie encadrée

Charest comme Premier ministre du Québec

En une semaine, le ministre Charest a pu :

1)      Avec une simple majorité (24 % de l’électorat).

2)      Annuler la Loi sur l'équilibre budgétaire.

3)      Voter un budget sous bâillon.

4)      Faire des déficits pour les quatre prochaines années.


Charest comme Gouverneur de la Californie

1)      clip_image002Au départ, tous les États américains n’ont pas le droit de déficit (autres que le Vermont), donc la loi sur l’équilibre budgétaire ne veut pas dire grand-chose en Californie, de facto ils ne peuvent pas.
---» Loi constitutionnelle 

(Remarqué : Que l’équilibre budgétaire au Québec est plus une fumisterie qu’une réalité, on a réussi à accumuler plus de 100 milliards de mauvaises dettes avec une loi sur l’équilibre budgétaire.)

2.       De plus un budget doit être approuvé par une super majorité le 2/3 de la chambre (Républicains et Démocrates).
M. Charest n’aurait pu faire approuver son budget sous bâillon.
---» Règle budgétaire

3.       Si la chambre ne peut se mettre d’accord, elle doit aller en référendum, pour demander à son peuple de faire approuver son budget.
---» Démocratie directe

(Revers pour Arnold Schwarzenegger. Les électeurs de Californie ont voté contre les hausses d'impôt que proposait le gouverneur pour réduire un déficit budgétaire abyssal.

Parmi les six mesures soumises au vote, qui visaient notamment à augmenter les impôts sur la consommation, les revenus et les véhicules, seule la proposition prévoyant un gel des rémunérations des élus a été adoptée par 75%. Toutes les autres ont été rejetées massivement par les électeurs, par 60 à 70% des voix selon les médias locaux.

Nous avons entendu le message des électeurs, et je respecte le choix de citoyens qui sont frustrés par les dysfonctionnements de notre système budgétaire", a réagi mardi soir Arnold Schwarzenegger dans un communiqué.)

4.       Charest aurait été obligé de couper dans les dépenses.
---» Démocratie directe, décision exécutoire.

Pas de hausse d'impot

Vous pouvez constater que quelques bonnes règles budgétaires et un soupçon de démocratie directe changent littéralement la gouvernance de l’État.

Certaines mauvaises langues pourraient dire que même avec des règles budgétaires et une démocratie directe la Californie est en déficit, c’est exact.

Mais il y a une différence majeure, leur crise est due à la bulle immobilière, le Québec n’a même pas eu de crise immobilière et nous sommes en déficit structurel.

La raison : une mauvaise gestion de l’État.

 Recall

Simulons le Québec avec une démocratie encadrée

Industrie porcie Comme les politiciens ne veulent pas prendre de vraies décisions, le peuple pourra les prendre à leurs places, on pourrait se poser la question, s’ils sont vraiment utiles à la fin, puisqu’ils ont tellement des relations incestueuses avec les groupes d’intérêts, que leurs inactions nous coûtent des milliards.

 

Financière agricole : Référendum veto ou VG

·         Un référendum veto pour vérifier si le peuple québécois est d’accord de s’endetter de 1 milliard pour la financière agricole, l’année passée devant les incuries d’irresponsabilités de leurs dirigeants ?

·         Le DG avec pouvoir exécutoire n’aurait pas accepté de payer la financière agricole sur la dépense sans passer par le budget.

 

Industrie porcine : Référendum veto

·         Ça fait des décennies qu’on supporte une industrie non rentable, pourquoi se fatiguer quand quelqu'un d'autre paye la note ?  Évidemment, il ne faut pas déplaire à l’UPA et les nombres de votes qu’ils procurent.

Référendum veto : Voulez-vous supporter l’industrie porcine qui nous coûtent 600 millions par année et qui est non rentable ?

 

La mixité dans la santé : Initiative populaire

·         Tous les pays démocratiques ont de la mixité dans la santé, évidemment nos groupes d’intérêts ne veulent pas, en disant que ça va faire un système à deux vitesses, bien naïfs pour croire à ces balivernes, ce ne qui veulent pas c’est avoir de la concurrence, ce qui les rendrait imputables.

·         Demander au ministre de la Santé comment ça coûte au Québec une opération de la hanche ?

·         Il y a aucune idée, je dépense plus de 27 milliards en santé et il n’est même pas foutu de savoir comment coûte une simple opération de la hanche.

Voici les recommandations de l‘OCDE (septembre 2010) pour la santé :

Le système de santé affronte des défis majeurs

a)      Transfert d’Ottawa plus permanent et plus stable pour les provinces

b)      Financer les hôpitaux sur la base de l'activité

c)       Dépolitisation des négociations avec les médecins

d)      Pour les médecins, rémunération selon le nombre de patients

e)      Instaurer les contrats mixtes public-privé et supprimer les pour les monopoles publics

f)       Un système public pour réduire les coûts des médicaments

g)      Agence pancanadienne pour l'analyse de la qualité des soins

h)      Délégation de tâches des médecins à des infirmières

i)        Introduction d'une participation financière des patients

Tant aussi longtemps, qu’il n’y a pas de concurrence, on ne pourra pas les comparer, et ils le savent très bien !

Initiative populaire: M. les Québécois voulez-vous de la mixité dans réseau de la santé ?

 

Écoles autonomes dans l’Éducation : Initiative populaire

·         Le Journal de Montréal la semaine passée a osé parler des écoles autonomes en Alberta, les commissions scolaires étaient en furies.

·         Évidemment, car les écoles autonomes sont d’une réussite pédagogique extraordinaire, mais oups! Ça dérange les groupes d’intérêts, genre : ministère de l’Éducation, commission scolaire et les syndicats. Même les directeurs d’écoles sont d'accord et les Québécois seraient tout à fait d’accord : imaginé une éducation efficace et imputable.

·         Une chance que le Journal de Montréal n’a pas parlée des ‘5000 charters schools’ aux États-Unis, il y aurait eu une syncope au ministère de l’Éducation.

«Même Bill Gates s’en mêle : Grâce à un soutien de 290 millions de dollars de la fondation Bill et Melinda Gates, des centaines d'écoles américaines, regroupant 350 000 élèves, verseront des primes aux professeurs dont les élèves se sont le plus améliorés dans l'année. Les écoles s'engagent aussi auprès de la fondation à licencier les professeurs moins performants.»

Initiative populaire: M. les Québécois voulez-vous que nous instaurions des écoles autonomes au Québec ?

 

Élimination de la formule Rand : Initiative populaire

·         Est-ce qu’en 2010 veut-on maintenir encore des monopoles syndicaux les 27 états les plus propres prospères aux États-Unis ont le droit de la non-affiliation, de plus ça décourage tout investisseur étranger.

    Initiative populaire : M. les Québécois voulez-vous avoir le droit de la non –affiliation ?

Conclusion :

Je peux continuer longtemps avec cet exercice, mais quel est le but d’une démocratie encadrée, c’est de redonner le pouvoir au peuple.

Je suis tanné de me retrouver au 59 nième rang et de recevoir un chèque de péréquation, et vivre aux dépens des autres.

J’aimerais bien me retrouver au moins dans les 5 premiers, je suis tanné de voir qu’on dilapide l’argent et on est imputable de rien, ça vous tente-tu de reprendre le pouvoir, moi oui et vous ?


Tables des matières

Protéger la démocratie

Une démocratie saine doit être encadrée

4 piliers pour avoir une saine démocratie

Cours constitutionnelles pour nous protéger

Scrutin proportionnel vs scrutin uninominal

Historique

Les scrutins

Le scrutin majoritaire uninominal à un tour

La représentation proportionnelle

Les défauts du scrutin uninominal au Québec

1)       Écarts entre le vote de la population et l'Assemblée nationale

2)       Gouverner sans avoir obtenu la majorité des votes

3)       Les votes perdus

4)       Parce qu'il ne permet pas l'expression du pluralisme politique

5)       Le scrutin uninominal est désuet

6)       Un frein : la désinformation des médias

Scrutin uninominal une dictature du premier ministre

Les médias

Une évolution nécessaire, par Benoît Pelletier

Réforme de scrutin vers le proportionnelle, Québec Solidaire

Scrutin proportionnelle dans les limbes, Paul Cliche

Historique des scrutins: Du passé vers l'avenir

Lectures complémentaires

Règles budgétaires

Le Québec à l’accro de la dette

Exemples de règle budgétaire

Déficit zéro : Magouille comptable

Un déficit est un impôt reporté

La démocratie directe (référendum)

Pourquoi la démocratie directe ? 

Origine de la démocratie directe en Suisse

Qui la pratique ?

Outils de la démocratie directe (référendum veto, initiative populaire)

Les sujets traités en démocratie directe :

Les résultats :

Objections courantes :

La Suisse est un exemple de rigueur et d’efficacité

Dette Suisse

Dette du Québec

Manque d’imputabilité et de transparence

Le Québec souffre d’imputabilité et de transparence

Imputabilité un euphémisme au Québec

Voici certains exemples de dérapage de l’État :

Au Québec on camoufle les coûts réels

Transparence

Budget initialement vérifié par le vérificateur

Les finances de l’État devront être en ligne

Imputabilité

Accroître le pouvoir du vérificateur

Ancienneté et permanence conflit avec l’imputabilité

Recommandations générales

Rétablir le rôle des parlementaires

Financement des partis

Durant les élections

Limités à deux mandats

En résumé

Simulation Québécoise avec une démocratie encadrée

Simulons Charest, selon deux scénarios :

Charest comme Premier ministre du Québec

Charest comme Gouverneur de la Californie

Simulons le Québec avec une démocratie encadrée

Financière agricole : Référendum veto ou VG

Industrie porcine : Référendum veto

La mixité dans la santé : Initiative populaire

Écoles autonomes dans l’Éducation : Initiative populaire

Élimination de la formule Rand : Initiative populaire

Conclusion :

 

Fichier: Une saine démocratie est une démocratie encadrée.pdf 


Titre avec signets

Simulons Charest, selon deux scénarios :

Charest comme Premier ministre du Québec

Charest comme Gouverneur de la Californie

Simulons le Québec avec une démocratie encadrée

Financière agricole : Référendum veto ou VG

Industrie porcine : Référendum veto

La mixité dans la santé : Initiative populaire

Écoles autonomes dans l’Éducation : Initiative populaire

Élimination de la formule Rand : Initiative populaire

Conclusion :


  1. gravatar

    # by Sébas - 22 septembre 2010 à 01 h 05

    Excellent!
    Je partage vos analyses et conclusions!

    Dire qu'il y a encore des syndicalistes / socialistes qui disent que le Québec s'en sort mieux qu'ailleurs. Zut, ils ne savent pas compter?

    http://www.quebecdroite.com/2010/02/le-quebec-face-ses-defis-fascicule-1-1_02.html

    Il sont comme le Coyote dans Road Runner : ils croient la propagande d'ACME (i.e. leurs idéologues syndicalistes).

    Le mur va faire mal:

    "Coyote catches Road Runner":
    http://www.youtube.com/watch?v=KJJW7EF5aVk

    p.s.
    Vaut mieux en rire que d'en pleurer...